Université de Sherbrooke: 28 millions $ accordés à trois projets de recherche

SHERBROOKE, Qc — Trois projets de recherche de l’Université de Sherbrooke reçoivent un appui de plus de 28 millions $ du Fonds d’innovation de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI), notamment, afin de permettre l’acquisition d’équipements spécialisés nécessaires à l’avancement des travaux des trois chercheurs à la tête de ces projets. 

L’un d’eux, dirigé par Réjean Fontaine de la Faculté de génie, se concentre sur l’usage de l’intelligence artificielle dans les gestes du quotidien.   

Les technologies actuelles comptent sur le transfert d’une quantité astronomique de données à travers le réseau Internet et l’infonuagique. Le projet du professeur Fontaine cherche à distribuer l’intelligence artificielle dans les petits objets pour réduire l’énorme empreinte écologique générée par la transmission des données.   

L’équipe de recherche concevra des microsystèmes capables de traiter les données localement et les mettra en réseau, notamment grâce à l’acquisition d’équipements pour fabriquer et mettre des milliers de capteurs en réseau.   

Un autre financement est dédié à l’Observatoire multidisciplinaire pour le suivi du changement climatique et des événements extrêmes en Arctique (OMCCA).   

Le projet dirigé par Alexandre Langlois, du Département de géomatique appliquée, analyse comment l’Arctique réagit aux changements climatiques afin que l’humanité puisse mieux s’adapter car ce qui se passe dans cette région de la planète se constatera plus au sud dans 50 ou 60 ans, avec des répercussions sur la situation mondiale. 

Le financement servira à créer des installations dans le nord canadien.   

Enfin, le projet multidisciplinaire dirigé par Jérôme Claverie, de la Faculté des sciences, vise à fournir un outil de recherche sur les polymères afin d’en développer de nouveaux et de construire une banque de données sur les polymères à un niveau de détail actuellement inégalé.   

Le ministère de l’Enseignement supérieur du Québec ainsi que différents partenaires publics et privés ont également contribué au financement des trois projets.

Laisser un commentaire