Université francophone: l’Ontario discute avec Ottawa pour relancer le projet

TORONTO — Le gouvernement de l’Ontario négocie avec le gouvernement fédéral afin de relancer le projet d’une université de langue française qu’il avait lui-même abandonné à la fin de l’année dernière.

Le bureau de la ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney a confirmé mardi que les gouvernements discutaient d’un éventuel accord de financement pour la construction de l’établissement.

Le porte-parole Matthew Conway a affirmé que les pourparlers autour d’un accord de partage des coûts à parts égales se poursuivaient, la province demandant une contribution de 63 millions $ du gouvernement fédéral.

Les plans pour une université francophone avaient été annoncés par le précédent gouvernement libéral de l’Ontario en 2017, mais les conservateurs avaient abandonné le projet en novembre dans le cadre de leurs efforts pour atteindre l’équilibre budgétaire.

Il s’agirait de la première université exclusivement de langue française de la province, qui compte 600 000 francophones. L’établissement devait être situé dans le sud-ouest de l’Ontario.

En janvier, le gouvernement de l’Ontario avait déclaré qu’il ne reviendrait pas sur sa décision d’annuler le projet malgré l’engagement pris par le gouvernement fédéral de prolonger le financement d’une équipe travaillant sur la création de cette université.

Les plus populaires