Université TÉLUQ: déclenchement par les tuteurs d’une grève générale illimitée

QUÉBEC — Les tuteurs de l’Université TÉLUQ ont annoncé en toute fin de soirée, lundi, le déclenchement d’une grève générale illimitée, ce qui met en péril le semestre de quelque 20 000 étudiants.

L’Université TÉLUQ, qui se définit comme étant l’université de cours à distance de l’Université du Québec, offre plus de 400 cours et 110 programmes menant à plusieurs diplômes, dont le certificat, le baccalauréat, la maîtrise et le doctorat. 

Le Syndicat des tuteurs et tutrices de la Télé-université, affilié à la CSN, affirme que les négociations avec la direction de l’Université sont de retour à la case départ après 17 mois de négociation en présence de conciliateurs du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale. Le syndicat se plaint que l’université ait de nouvelles exigences et qu’elle ait retiré des propositions déjà annoncées, laissant planer le doute sur la mise à pied d’enseignants.

Le syndicat ajoute que la négociation se déroule dans un contexte de restructuration, ayant d’abord pris la forme de la sous-traitance du travail des tuteurs à des employés d’une entreprise privée, l’Institut MATCI. Il souligne que des enquêtes demandées par la ministre de l’Enseignement supérieur avaient mené à la suspension de l’ancien directeur général ayant conclu cette entente.