Usage de la voie Camillien-Houde: il y aurait consultation publique en amont

MONTRÉAL — Il semble qu’une consultation publique sur l’usage de la voie Camillien-Houde, qui traverse le mont Royal, à Montréal, aura lieu avant la tenue du projet pilote prévoyant l’interdiction de la circulation automobile à des fins de transit.

Le chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville de Montréal, Lionel Perez, affirme sur les réseaux sociaux que sa motion demandant la tenue d’une telle consultation avant le déploiement du projet pilote a été appuyée par des élus de Projet Montréal, le parti majoritaire au conseil municipal.

M. Perez, qui parle d’une grande victoire pour la démocratie, ajoute que la mairesse de l’arrondissement Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Sue Montgomery, a confirmé une annonce prochaine par les autorités.

En réaction au projet du responsable des grands parcs au comité exécutif, Luc Ferrandez, des conseillers de l’opposition avaient demandé que l’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) consulte les gens à toutes les étapes du projet pilote, y compris avant sa mise en oeuvre. 

M. Ferrandez a annoncé le mois dernier son intention d’interdire le passage entre le chemin Remembrance et la voie Camillien-Houde aux véhicules autres que les autobus de la Société de transport de Montréal (STM) afin de réduire le transit d’automobiles sur le mont Royal.

Cette annonce a déclenché l’opposition de plusieurs citoyens; des milliers d’entre eux l’ont décriée dans une pétition.

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie