Valeurs: Raitt estime que Leitch tente de régler un problème qui n’existe pas

OTTAWA – La députée conservatrice Lisa Raitt estime que la candidate à la direction du Parti conservateur Kellie Leitch tente de régler un problème qui n’existe pas en proposant que le gouvernement fédéral dépiste les «valeurs anticanadiennes» chez les immigrants et les réfugiés qui souhaitent s’établir au Canada.

La semaine dernière, la campagne de Mme Leitch a transmis un sondage sur ce sujet à de potentiels partisans, ce qui a suscité les critiques de plusieurs politiciens de toutes les couleurs politiques — dont ses propres adversaires dans la course conservatrice, Maxime Bernier, Michael Chong et Deepak Obhrai.

Mme Raitt a soutenu qu’il n’y avait rien de mal à débattre de la question, mais elle se demande pourquoi Mme Leitch fait de cette proposition une priorité sans préciser le problème qu’elle vise à régler.

La porte-parole du Parti conservateur en matière de finances a indiqué qu’elle préférait se concentrer sur d’autres enjeux, tels que l’économie, la pauvreté infantile et les soins de santé.

Mme Raitt a également confié qu’elle avait pris sa décision quant à une possible candidature pour remplacer Stephen Harper à la direction du parti, mais elle n’est toujours pas prête à l’annoncer.

Les plus populaires