Vancouver: révision judiciaire du projet Trans Mountain commandée par les élus

VANCOUVER – Les élus municipaux de Vancouver ont franchi une autre étape de leurs démarches visant à faire dérailler le projet de prolongement de l’oléoduc Trans Mountain.

Ils ont voté en faveur d’une révision judiciaire de l’évaluation environnementale du projet faite par le gouvernement de la Colombie-Britannique.

L’Office national de l’Énergie (ONÉ) et le gouvernement du Canada ont déjà donné leur appui au projet de 6,8 milliards $ du promoteur Kinder Morgan qui prévoit de tripler la capacité de l’oléoduc reliant la région d’Edmonton à Burnaby, en Colombie-Britannique.

Le prolongement doit aussi entraîner une hausse du trafic maritime dans la Baie Burrard située juste au nord de Vancouver.

Le mois dernier, la première ministre de la Colombie-Britannique, Christy Clark, a assuré que les cinq critères conditionnels à l’approbation de son gouvernement au projet Trans Mountain avaient été respectés.

À l’instar des élus de Vancouver, plusieurs organismes ont déposé des demandes de révision judiciaire.