Vapotage à l’IPÉ: un projet de loi a franchi l’étape de la 3e lecture jeudi soir

CHARLOTTETOWN — L’Île-du-Prince-Édouard est sur le point d’adopter des mesures strictes pour réglementer l’utilisation des produits de vapotage, y compris l’imposition de la limite d’âge la plus élevée au Canada.

Un projet de loi d’initiative parlementaire déposé par le député progressiste-conservateur Cory Deagle a franchi l’étape de la troisième lecture jeudi soir à l’Assemblée législative, avec l’appui de tous les partis politiques. 

Lorsqu’elle sera en vigueur, la loi augmentera l’âge légal pour acheter du tabac et des cigarettes électroniques, le faisant passer de 19 à 21 ans. Elle interdira également certaines saveurs de cigarettes électroniques et limitera les points de vente des produits.

Les amendements à la loi régissant la vente de tabac et de dispositifs électroniques pour fumeurs de même que leur accès avaient été adoptés à l’unanimité par l’Assemblée législative mardi soir dernier.

M. Deagle a déclaré aux législateurs que l’interdiction des saveurs ne prendrait pas effet immédiatement et qu’elle devrait passer par un règlement du Cabinet, un processus qui prendra probablement un an.

Le premier ministre de l’Île-du-Prince-Édouard, Dennis King, a également évoqué la possibilité d’inclure de nouvelles taxes sur les produits de vapotage dans le budget du printemps, dans le but de renforcer davantage la nouvelle législation.