Verdict de culpabilité de Derek Chauvin: Biden appelle à de véritables réformes

WASHINGTON — Le président Joe Biden a déclaré que le verdict de culpabilité de l’ex-policier Derek Chauvin relativement à la mort de George Floyd «peut être un pas de géant» pour la nation dans la lutte contre le racisme systémique.

M. Biden s’est félicité du dénouement du procès, affirmant que la mort de George Floyd a été «un meurtre en pleine lumière du jour, et qui a arraché les œillères au monde entier» face au racisme systémique.

Mais il a averti: «Ce n’est pas assez. Nous ne pouvons pas nous arrêter ici. Nous allons apporter de véritables changements et des réformes. Nous pouvons et devons faire plus pour réduire la probabilité que de telles tragédies se reproduisent.»

La vice-présidente Kamala Harris a déclaré que le pays devait encore travailler pour réformer le système de justice pénale.

«Une mesure de justice n’est pas la même chose qu’une justice égale», a dit Mme Harris.

La vice-présidente a pris la parole avant le président Joe Biden. Ils se sont tous deux adressés à la nation depuis la Maison-Blanche, mardi, quelques heures après qu’un jury a rendu les verdicts contre Derek Chauvin pour le meurtre de George Floyd il y a un an.

L’ancien policier de Minneapolis a été reconnu coupable de meurtre au deuxième degré, de meurtre au troisième degré et d’homicide involontaire.

Avant de s’adresser à la nation, M. Biden et Mme Harris se sont entretenus par téléphone avec des membres de la famille Floyd.

Dans la discussion avec la famille, M. Biden a dit de lui-même et de la vice-présidente Kamala Harris: «Nous sommes tous tellement soulagés.»

M. Biden a affirmé qu’il espérait que les verdicts donneraient un élan aux efforts de réforme de la police par le Congrès.

L’avocat de la famille Floyd, Ben Crump, a publié sur Twitter une vidéo d’un appel téléphonique de M. Biden et Mme Harris à la famille. Questionné par un membre de la famille demandant comment il se sentait, M. Biden a déclaré: «Je me sens mieux maintenant. Rien ne va tout régler, mais au moins maintenant, il y a une certaine justice.»

«C’est un jour de justice», a déclaré Mme Harris à la famille après avoir rejoint M. Biden pour assister à la lecture des verdicts dans la salle à manger du bureau ovale.

Par Jonathan Lemire, Zeke Miller et Michael Balsamo – Associated Press

Laisser un commentaire