Vieux-Port: les employés rejettent l’offre du conciliateur; la grève continue

MONTRÉAL – Les employés fédéraux du Vieux-Port ont rejeté majoritairement l’offre du conciliateur, vendredi, prolongeant encore davantage la grève qui perdure depuis le 26 mai.

Konrad Lamour, président du Syndicat des employés du Vieux-Port de Montréal (SEVPM), a souligné par voie de communiqué que les travailleurs n’avaient pas pu avancer sur leurs deux revendications clés; soit le rattrapage salarial et les congés de maladie.

Selon le syndicat, le conciliateur avait proposé un salaire minimum de 12,38 $ et la formation d’un comité responsable d’étudier les salaires d’emplois comparables sur le marché. Mais les congés de maladie payés ne faisaient pas partie de l’offre, a déploré M. Lamour.

Le chef syndical a vivement critiqué le gouvernement libéral de Justin Trudeau, qui selon lui ne respecte pas les promesses formulées lors de la dernière campagne électorale.

Le SEVPM — une section locale de l’Alliance de la Fonction publique du Canada — représente 300 employés fédéraux qui travaillent notamment à la billetterie, aux ventes et à l’éducation au Centre des sciences ainsi qu’à l’entretien, au stationnement, à la sécurité et à la patinoire du Vieux-Port.

Les plus populaires