Viola Desmond en vedette sur la page d’accueil de Google

Viola Desmond, la «Rosa Parks du Canada», a été mise à l’honneur par Google vendredi.

Le «doodle» figurant sur la page d’accueil du moteur de recherche représente la vie de cette militante canadienne pour les droits des Noirs.

Le diaporama, signé par l’artiste Sophie Diao, dépeint notamment son enfance et sa carrière d’esthéticienne.

Les dessins illustrent également le moment qui l’a rendue célèbre, le 8 novembre 1946, lorsqu’elle a refusé de quitter le parterre réservé aux Blancs d’un cinéma de la Nouvelle-Écosse. C’était près d’une décennie avant que Rosa Parks ne refuse de s’asseoir dans la section réservée aux Noirs d’un autobus de l’Alabama, dans le sud des États-Unis.

Viola Desmond avait été traînée hors du théâtre par la police, arrêtée, jetée en prison pendant 12 heures puis condamnée à une amende. Il aura fallu attendre 63 ans avant que le gouvernement de la Nouvelle-Écosse n’offre ses excuses solennelles et le pardon posthume à Mme Desmond, morte en 1965 à New York.

Vendredi aurait marqué son 104e anniversaire.

L’histoire de Mme Desmond est restée méconnue pendant un demi-siècle, mais depuis quelques années, sa mémoire est soulignée de diverses façons. La poste a émis un timbre à son effigie, et l’on prévoit un parc en son nom à Toronto et une rue à Montréal et à Halifax. En mars dernier, un nouveau billet de 10 $ mettant en vedette Viola Desmond a été dévoilé: elle est ainsi devenue la première personne noire — et la première femme, hormis la reine — à apparaître sur un billet de banque canadien en circulation.

Les plus populaires