Voici quelques citations de la journée de dimanche dans la campagne électorale

Voici quelques citations de la journée de dimanche dans la campagne électorale:

—–

«Le Québec va être sacrifié pour protéger l’Ontario.»

— Le chef péquiste Jean-François Lisée commettant un article du Globe and Mail rapportant que le Canada avait accepté de larguer de larges pans de son programme de gestion de l’offre dans les négociations pour l’ALÉNA.

—-

«On ne laissera rien passer. Ce serait une erreur politique majeure pour le gouvernement fédéral de laisser aller des pans de la gestion de l’offre sans le consentement des producteurs.»

— Le chef libéral Philippe Couillard, sur le même sujet

—-

«Il y a quatre partis à l’Assemblée nationale qui sont unanimes. Ce n’est pas le temps d’essayer de profiter de cette situation. Je vais donner l’exemple.»

— Le chef caquiste, François Legault, qui a refusé d’ajouter de l’huile sur le feu.

—-

«J’ai fait la tournée comme les autres chefs, j’ai participé à trois débats, d’ailleurs avec une jambe cassée. J’ai fait toutes les tables éditoriales. Je ne pense pas du tout que j’ai eu une partie facile, au contraire. Faire campagne avec un fémur qui va pas bien, je peux dire que juste ça, ce n’est pas une partie facile.»

— La coporte-parole de Québec solidaire, Manon Massé, qui ne croit pas que les médias l’aient trop épargnée au cours de la campagne.

—-

«Harry Potter n’est pas notre parti, il est dans le vôtre.»

— Le candidat du Parti québécois et député sortant de Sanguinet, Alain Therrien, à François Legault lorsque tous deux se sont croisés à Sainte-Catherine.

Les plus populaires