Voici quelques citations de la journée de mercredi dans la campagne électorale

Voici quelques citations de la journée de mercredi dans la campagne électorale:

—–

«Si tu me dis « nationalisation des banques », non. Je vous dis: dans le premier mandat, il n’est pas question de ça. Quand Québec solidaire sera un pays (sic), certainement qu’on aura une Banque québécoise; je n’en doute pas. Mais est-ce qu’on va nationaliser toutes les banques? Non, je ne pense pas, là.» – Manon Massé, devant les membres de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

—–

«C’est nous qui avons la tête et le coeur. C’est nous qui avons le progressisme et le réalisme. C’est nous qui allons pouvoir faire advenir ce que nous mettons de l’avant.» – Véronique Hivon, qui a tenté de minimiser la menace de Québec solidaire en laissant entendre que le parti de gauche est trop idéaliste.

—–

«Il faut effectivement nous faire confiance, il faut effectivement nous donner un gouvernement majoritaire, parce qu’on veut vraiment faire du changement. Moi, je n’ai pas laissé sur la table mon poste de procureure de la Couronne pour rien.» – Sonia LeBel, en commentant les plus récents sondages qui indiquent une lutte serrée entre caquistes et libéraux.

—–

«L’approche par rapport à la vie, par rapport au travail n’est pas la même. La pause pour la chasse à l’oie, c’est excessivement prioritaire, c’est dans le mode de vie, dans la culture profonde des Premières Nations. (…) Je suis certain qu’on va avoir des grands succès dans l’intégration des Premières Nations au marché du travail. On doit l’avoir.» – Philippe Couillard, qui mise sur le recrutement d’un plus grand nombre d’Autochtones pour résoudre le problème de pénurie de main-d’oeuvre, mais insiste sur l’importance de respecter les différences culturelles.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie