Voici quelques citations de la journée de samedi dans la campagne électorale

Voici quelques citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale:

—–

«Ce n’est même pas sûr qu’il y a en aura (des accusations), est-ce qu’on va suspendre la vie de quelqu’un pendant des années à cause de cela?» – Philippe Couillard, se portant à la défense de son candidat dans la circonscription lavalloise de Chomedey Guy Ouellette, alors que ce dernier continue d’être sous la loupe de l’Unité permanente anticorruption (UPAC).

—–

«On vise, à terme, à ce que chaque étudiant de cégep anglophone passe sa dernière session dans un cégep francophone, de préférence en région.» – Jean-François Lisée, en conférence de presse devant l’Université McGill, à Montréal.

—–

«C’est une coquille. Vous pouvez décider de publier cela à la une de The Gazette si vous le souhaitez, mais c’est une coquille.» – Jean-François Lisée, concernant l’extrait d’un document du Parti québécois (PQ) où il était écrit qu’un comité étudierait l’idée d’étendre l’interdiction du port de signes religieux aux services de garde en milieu familial.

—–

«Bien sûr, il va y avoir plein de monde de la vieille classe politique pour vous dire: »Ben voyons! Ça coûte ben trop cher! On n’a pas les moyens de faire ça! »» – Manon Massé, présentant samedi la promesse de Québec solidaire d’une assurance dentaire universelle, dont le parti évalue le coût à 950 millions $ annuellement.

—–

«Ce n’est pas de bonnes nouvelles parce que nos permis de taxi, tout est tombé à l’eau, dans le trou, à cause de votre loi (le projet-pilote qui se poursuit).» – Un chauffeur de taxi interpellant Philippe Couillard lors d’un bain de foule pour lui livrer le fond de sa pensée sur la présence d’Uber dans la province.

—–

«On ne pourra pas me dire que je suis trop optimiste, que je ne suis pas assez conservateur.» – François Legault, décrivant son cadre financier comme étant «prudent».