Voici quelques citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale

Voici quelques citations de la journée de vendredi dans la campagne électorale:

—–

«Je serai ouvert aux accommodements. Je pense que si quelqu’un a des difficultés d’apprentissage, évidemment nous ne lui demanderons pas la même chose. Je veux être humain; je ne veux pas demander l’impossible.» – François Legault, répondant en anglais à une question concernant l’engagement de la CAQ de donner trois ans aux nouveaux immigrants pour apprendre le français, faute de quoi ils devraient quitter la province.

—–

«Les cours de francisation, le taux d’échec est de 90 pour cent. Là il (François Legault) dit: « Ah, c’est pas grave, s’ils échouent, on va leur dire dans trois ans de s’en aller ». C’est complètement farfelu!» – Jean-François Lisée.

—–

«Le principal danger qui plane sur l’avenir du français, c’est la proposition de la CAQ en immigration.» – Jean-François Lisée.

——

«Il n’y a aucun scénario où Justin Trudeau, ou Andrew Scheer, ou Jagmeet Singh (respectivement premier ministre, chef conservateur et chef néo-démocrate au fédéral) va donner plus de pouvoir en immigration (au Québec). Ça n’arrivera pas, c’est politiquement suicidaire dans le reste du Canada.» – Jean-François Lisée, à propos de la volonté de François Legault de prendre le contrôle du programme fédéral de regroupement familial.

——

«Bonne nouvelle. On vient de renforcer notre équipe en ajoutant un journaliste. On sait que les journalistes sont des gens brillants.» – François Legault, à propos de l’ex-journaliste et animateur Louis Lemieux qui sera candidat pour la CAQ dans la circonscription de Saint-Jean en Montérégie.

Les plus populaires