Volodymyr Zelensky se prépare à se rendre aux États-Unis mercredi

WASHINGTON — Le président ukrainien Volodymyr Zelensky se prépare à se rendre à Washington, aux États-Unis, mercredi, selon trois sources de l’Associated Press. Il s’agirait alors de son premier voyage connu à l’extérieur du pays depuis le début de l’invasion russe en février.

Deux sources du Congrès et une personne proche du dossier ont confirmé les plans de la visite. Ils ont parlé sous couvert d’anonymat en raison de la nature très sensible du voyage. Ils ont cependant prévenu que la visite de M. Zelensky, bien que prévue, pourrait encore être annulée à la dernière minute en raison de problèmes de sécurité.

La visite à Washington devrait inclure une allocution au Congrès et une rencontre avec le président Joe Biden. Cela survient alors que les législateurs sont sur le point de voter un ensemble de dépenses de fin d’année qui comprend environ 45 milliards $ US d’aide d’urgence à l’Ukraine et que les États-Unis se préparent à envoyer des missiles sol-air Patriot dans le pays pour aider à contrer l’invasion de la Russie.

La dernière tranche de financement américain serait la plus grande injection d’aide américaine à ce jour à l’Ukraine, au-delà même de la demande d’urgence de 37 milliards $ US de M. Biden, et garantirait que le financement afflue vers l’effort de guerre pour les mois à venir.

La présidente de la Chambre, Nancy Pelosi, a encouragé les législateurs à être présents pour la session de mercredi soir.

«Nous terminons une session très spéciale du 117e Congrès avec une législation qui fait des progrès pour le peuple américain ainsi qu’un soutien à notre démocratie, a écrit Mme Pelosi mardi dans une lettre à ses collègues. Veuillez être présent pour un focus très spécial sur la démocratie mercredi soir.»

M. Zelensky s’est adressé — presque quotidiennement — à divers parlements et organisations internationales par vidéo et il a envoyé sa femme dans des capitales étrangères pour obtenir de l’aide. Cette visite intervient un jour après qu’il a effectué un voyage audacieux et dangereux vers ce qu’il a appelé le point le plus chaud de la ligne de front de 1300 kilomètres, la ville de Bakhmout, dans la province ukrainienne contestée de Donetsk.

Dans une vidéo publiée par son bureau lors de la visite de Bakhmout, M. Zelensky a reçu un drapeau ukrainien et a fait allusion à son discours aux dirigeants américains.

«Les gars ont remis notre beau drapeau ukrainien avec leurs signatures pour que nous les transmettions, a dit M. Zelensky dans la vidéo. Nous ne sommes pas dans une situation facile. L’ennemi augmente son armée. Notre peuple est plus courageux et a besoin d’armes plus puissantes. Nous le transmettrons des “boys” au Congrès, au président des États-Unis. Nous leur sommes reconnaissants de leur soutien, mais ce n’est pas suffisant.»

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.