Vote stratégique: François Legault «panique», raille Jean-François Lisée

MONTRÉAL — Le chef péquiste Jean-François Lisée estime que François Legault «panique» en lançant un appel au vote stratégique «si tôt» dans la campagne électorale.

En mêlée de presse à Montréal, jeudi soir, il s’est moqué de cette sortie de son rival de la Coalition avenir Québec (CAQ), qui a invité les sympathisants du Parti québécois (PQ) à se rallier aux caquistes pour défaire le gouvernement libéral.

Selon le chef Lisée, l’appel au vote stratégique montre que le leader de la CAQ voit que «ses mauvaises propositions le desservent, que le tapis est en train de lui glisser sous les pieds».

Il s’est dit étonné que François Legault en vienne à ce constat «si tôt dans la campagne».

Le dirigeant de la CAQ a profité de la quinzième journée de campagne électorale pour interpeller directement les partisans péquistes et les inviter à rejoindre les troupes caquistes.

«Tous les spécialistes le disent: c’est une lutte à deux entre le Parti libéral et la CAQ», a-t-il argué.

«Ceux qui sont nationalistes, vous avez le choix entre voter pour un parti qui est à genoux devant le fédéral ou un parti nationaliste qui va défendre le Québec, ça c’est la CAQ», a plaidé M. Legault.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie