10 façons de se faire expulser d’un avion

C’est qu’on ne rigole plus, à bord des appareils de certains transporteurs aériens. Que ce soit par puritanisme, manque de jugement, souci de sécurité ou d’autres raisons, voici dix cas où des voyageurs ont dû quitter l’avion à bord duquel ils avaient pris place. Surtout aux États-Unis.

Cet homme serait-il jugé suspect s'il se présentait ainsi vêtu au comptoir d'enregistrement de Atlantic Southeast Airlines? - Gary Lawrence

-Porter des vêtements avec un message politique qui frise la grossièreté, sur Southwest

-Dégager une forte odeur corporelle, sur Air Canada Jazz ou British Airways

-Afficher des symptômes de maladie potentiellement grave, sur United

-Être obèse, sur Southwest

-Utiliser un langage grossier truffé de jurons (surtout si on est un auteur de livres pour enfants), sur Atlantic Southeast Airlines

-Se vêtir de façon « trop traditionnelle » (surtout quand la tradition est d’origine musulmane), encore sur Atlantic Southeast Airlines

-Être trop bruyant (même si on est un enfant de 2 ans), sur Southwest (encore eux)

-S’habiller de façon trop provocante (sur JetBlue)

-Tenir mordicus à ses principes princiers, sur British Airways

-Utiliser un téléphone multifonctions lors des périodes d’interdiction, sur USAirways (et tous les autres transporteurs).

Parmi les autres circonstances susceptibles de favoriser l’expulsion d’un passager hors d’un avion, soulignons l’échange d’un long baiser entre deux personnes du même sexe ou le port d’un pantalon trop bas, sur Southwest; être ivre comme trente-six Moujiks, partout sur la planète; et, accessoirement, se soulager dans le couloir central d’un appareil…

Pour la suite et les détails, c’est par ici.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.