10 rosés pour les belles journées d’été

Que ce soit pour l’apéro ou pour accompagner un repas estival, vous trouverez votre bonheur parmi ces suggestions de notre collaboratrice Nadia Fournier. Les terroirs du Québec, de la France, de l’Espagne et des États-Unis y sont à l’honneur !

montage : L’actualité

Les deux dernières années n’ont pas été exactement propices à la légèreté. Peut-être en réponse à la morosité ambiante, le rosé a continué son ascension dans les palmarès de ventes de vins. Si le retour de l’été vous donne des envies de farniente et d’une certaine insouciance, vous trouverez sûrement matière à inspiration avec ces 10 vins d’horizons multiples. Santé !

Québec

L’Orpailleur, Vin Rosé 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 14721950 / 16,55 $

Charles-Henri de Coussergues a toujours traité son rosé avec sérieux, et ça se goûte. Le nez du 2021, quoique discret et élégant, met en relief les notes fruitées et végétales caractéristiques du seyval noir et du vidal. Un rosé de couleur soutenue, mais très sec. La bouche est ample, fraîche et relevée de saveurs de fraises sauvages, de fleurs et d’agrumes. Une valeur sûre, d’année en année. En vente à la SAQ et à la boutique du vignoble, à Dunham.

La Cantina Vallée d’Oka, Rosé du Calvaire 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 13835648 / 20 $

L’été 2021 nous a offert un temps radieux, et le rosé haut de gamme de Daniel Lalande nous le rappelle à chaque gorgée. Un assemblage réussi de pinot noir (72,5 %) et de chardonnay ; harmonieux en bouche, ni sucré ni trop acide, juste assez pour assurer au vin un tonus qui procure du plaisir à table. Pour l’apprécier pleinement, laissez-le s’ouvrir en carafe pendant 30 minutes au frigo. Ses parfums élégants de poire, de petits fruits rouges et de fleurs n’en seront que plus expressifs. Parfait pour accompagner une salade de concombre, menthe et crevettes nordiques.

Vignoble Ste-Pétronille, Rosé de Marquette 2021, IGP Vin du Québec

Vente au domaine / 19 $ / Biologique

De tous les cépages hybrides rouges implantés au Québec, le marquette est à mon avis le plus prometteur. Louis Denault en tire un très bon rosé de pressurage direct (d’où sa couleur pâle) qui étonne par son éventail de saveurs complexes entre fraises des bois, melon, violette et poivre blanc. Sec, frais et digeste : parfait pour l’apéro ! Vendu en exclusivité au domaine, à quelques minutes du pont de l’île d’Orléans, où vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur le fleuve et les chutes Montmorency.

France

Château La Martinette, Côtes de Provence 2021, Rollier de La Martinette, France

Code SAQ : 13448699 / 21,80 $ / Biologique

Le Rollier de La Martinette est vraiment impeccable en 2021. Un équilibriste sur un fil de fer, entre gras et tension, entre largeur et longueur, entre le fruit, les fleurs et les notes iodées, salines. Un assemblage provençal tout ce qu’il y a de plus classique — grenache, cinsault, tibouren, rolle et syrah cultivés en bio — qu’on a, de toute évidence, vinifié avec respect, sans emprunter de raccourcis. Pour l’apprécier à sa juste valeur, buvez-le à deux, plutôt qu’en groupe. Vous pourrez ainsi mieux constater son évolution de verre en verre.

Domaine Les Béates, Coteaux d’Aix-en-Provence 2021, Les Béatines, France

Code SAQ : 11232261 / 21,55 $ / Biologique

Le domaine de Pierre-François Terrat est situé à Lambesc, au nord d’Aix-en-Provence, où la vigne, cultivée en bio, profite de journées chaudes et de nuits fraîches. La cuvée Les Béatines est toujours un peu plus concentrée et aromatique que la moyenne des rosés de Provence, et ce 2021 n’y fait pas exception. Équilibré, tendu, avec une structure qui le rend particulièrement agréable à table pour accompagner des grillades.

Château de l’Escarelle, Coteaux Varois en Provence 2021, France

Code SAQ : 14678373 / 19,95 $ / Biologique

La Provence est LA source française de vin rosé. En 2021, la région y consacrait 91 % de sa production. C’est 167 millions de bouteilles ! Les vignerons des Coteaux Varois, l’une des trois appellations provençales, ont effectué un important virage bio : 34 % des vignobles de l’AOC sont aujourd’hui certifiés. Celui-ci offre un rosé très classique, aérien, léger et tout en nuances, mais aussi doté d’une jolie finale minérale.

Gabriel Meffre, Costières de Nîmes 2021, Château Grand Escalion, France

Code SAQ : 12843128 / 17,15 $

Les vins de ce négociant du sud de la vallée du Rhône offrent un rapport qualité-prix remarquable depuis cinq ans. À un peu plus de 17 $, ce rosé étonne par sa tenue et sa longueur. Les saveurs fruitées et florales sont précises, ponctuées d’herbes séchées ; peu d’acidité, mais une fraîcheur indéniable. Envie d’un accord inusité ? Osez les côtelettes d’agneau aux herbes de Provence…

Famille Gassier, Buti Nages 2021, IGP Gard, France

Code SAQ : 427625 / 15,60 $ / Biologique

En parallèle à ses vins du Château de Nages, le vigneron Michel Gassier a créé un bon nombre de marques, toutes consacrées aux terroirs du sud de la vallée du Rhône. Ce rosé bio d’entrée de gamme se signale par son attaque en bouche mûre, mais fraîche, et bien expressive. Sa finale saline appelle une guédille aux crevettes nordiques.

Espagne

Bodegas Volver, Actea 2021, Vino de la Tierra de Castilla, Espagne

Code SAQ : 14396659 / 11,90 $

La région espagnole de La Mancha est surtout connue pour ses nombreux moulins à vent qui ont inspiré l’auteur de Don Quichotte. C’est aussi là que se trouve l’un des plus vastes vignobles de toute la péninsule ibérique. Comme l’annonce sa couleur pâle, ce rosé composé à 100 % de tempranillo est délicatement parfumé et dépourvu de toute sucrosité. Capsule à vis et bouteille en verre allégé. Un bel accord avec les tacos de poisson.

États-Unis

Bonny Doon Vineyard, Vin Gris de Cigare 2021, États-Unis

Code SAQ : 10262979 / 19,95 $

Le rosé créé par l’iconoclaste Randall Grahm s’est montré sous un jour parfois un peu lourd dans les derniers millésimes. Pas cette année. Je dirais même que le 2021 est plus provençal par son style que certains vins de Provence vendus à la SAQ. C’est dire ! Fruit d’un assemblage inspiré du midi de la France (grenache noir, cinsault, grenache gris et grenache blanc), ce vin a beaucoup de volume en bouche mais aucune sucrosité, et il offre un bel éventail de saveurs d’amandes et de fleurs blanches, avec une pointe d’amertume et de salinité. À table, pensez homard, acras de morue ou salade de légumes grillés et feta.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.