10 vins du Québec et du Canada à découvrir

Qualité et prix abordables sont au rendez-vous sur cette liste de vins provenant de la péninsule du Niagara et de la vallée de l’Okanagan, mais aussi du Québec et des provinces maritimes. De belles trouvailles pour vos tablées du temps des Fêtes !

montage : L’actualité

Bulles

Benjamin Bridge, Brut NV, Nouvelle-Écosse

Code SAQ : 13593239 / 31 $

NV pour « non vintaged », puisqu’il s’agit d’un assemblage de vins de plusieurs millésimes, dont une petite proportion de 2002, tout premier millésime chez Benjamin Bridge. Les cépages acadie, seyval, pinot noir et chardonnay forment un vin original, vendu à prix accessible. Les parfums des hybrides se mêlent à ceux des vinifera, la bouche est ample mais harmonieuse, laissant à peine percevoir le dosage (4,6 g/l). Élégant, rassasiant et soutenu par une mousse fine. Un vin d’apéritif, parfait pour se mettre en appétit.

Vins blancs

Côte de Champlain, Coquillages blanc 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 14575286 / 15,10 $

Les vins de Christian Dubois portent un nom inspiré par les coquillages qu’il a trouvés par milliers sur sa terre de Saint-Théodore-d’Acton, pourtant située à une soixantaine de kilomètres du fleuve. Il s’agit de vestiges du retrait de la mer de Champlain, une vaste étendue qui recouvrait les basses terres du Saint-Laurent peu après la dernière glaciation. Fruit d’un assemblage de vidal, de seyval et de frontenac blanc, son Coquillages blanc a vraiment beaucoup de caractère, chose plutôt rare dans cette gamme de prix. L’attaque en bouche est vive, relevée de délicates notes de fruits tropicaux et de gazon fraîchement coupé, tandis que la finale laisse une sensation saline. Sec, original et bien fait. Un très bon blanc d’apéro.

Le Chat Botté, Fossiles 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 15085086 / 23,75 $

Cette nouvelle cuvée mise sur un assemblage complémentaire de louise swenson et de frontenac blanc ; élevage en fûts de chêne français pendant quatre mois. Vin très sec et animé d’une acidité fraîche qui, conjuguée à une délicate amertume, laisse en finale une impression de salinité. Une très belle addition au portfolio de ce domaine d’Hemmingford, mené avec rigueur par Normand Guénette et Isabelle Ricard, et un blanc taillé sur mesure pour une entrée de fruits de mer.

Bachelder, Chardonnay 2021, La Pureté, Niagara Escarpment, Canada

Code SAQ : 14558937 / 20,80 $

Depuis près de 20 ans, l’œnologue québécois Thomas Bachelder prouve que la région de Niagara est une destination sérieuse pour les amateurs de cépages bourguignons. En plus de ses cuvées parcellaires, Bachelder signe ce chardonnay très bien nommé. Les saveurs fruitées du 2021 sont pures et sa texture, qui va dans le même sens, se signale davantage par sa fraîcheur et son élégance que par sa puissance, sans toutefois manquer de volume en bouche. Un incontournable avec le gravlax de truite ou de saumon.

Quails’ Gate, Chardonnay 2020, Okanagan Valley

Code SAQ : 12456179 / 25 $

Ce domaine de Kelowna, fondé en 1989 par la famille Stewart, a été l’une des premières locomotives de la vallée de l’Okanagan. Le vignoble compte de vieilles vignes de chenin blanc, mais Quails’ Gate concentre ses efforts surtout sur le chardonnay et le pinot noir. Si vous aimez la nervosité et le profil minéral des vins de Chablis, alors vous ne serez pas insensible aux notes de réduction et de pierre à fusil de ce chardonnay. Ni gras ni boisé, mais sec, vif et tendu. Un bon compagnon des apéros, surtout avec des huîtres.

Vins rouges

Les Bacchantes, R1 2021, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 14455436 / 17,15 $

Depuis septembre 2021, Sébastien Daoust peut compter sur l’aide précieuse de Thomas Lahoz, responsable des vinifications, et de Geneviève Thisdel, qui veille sur les 11 hectares de vignes, en conversion bio. Leurs efforts communs se mesurent dans l’ensemble de la gamme du domaine établi à Hemmingford, au sud de Montréal. La cuvée R1 est composée à 100 % de marquette, un hybride dont la souplesse et les arômes de fruits noirs, de poivre et de violette devraient plaire à l’amateur de gamay, le célèbre cépage du Beaujolais. Un vin gouleyant et gorgé de fruit. 

Les Artisans du Terroir, Prémices rouge 2019, IGP Vin du Québec

Code SAQ : 14567585 / 17,15 $

David Guertin veille maintenant sur ce domaine situé au pied du mont Yamaska, à Saint-Paul-d’Abbotsford. Au chai, Isabelle Lafont élabore des vins nets et précis, dont ce très bon rouge, qui ne semble pas avoir souffert des conditions difficiles de l’année 2019. Séduisant dès le premier nez avec ses notes de violette et de fruits noirs, le Prémices ne déçoit pas en bouche : il déploie une trame veloutée, à peine acidulée, et relevée de saveurs de cerise noire et de cacao. Super rapport qualité-prix !

Malivoire, Gamay 2020, Farmstead, Niagara Peninsula, Ontario

Code SAQ : 11140498 / 20,85 $

Depuis près de 20 ans, l’œnologue Shiraz Mottiar multiplie les expérimentations pour permettre au gamay de s’épanouir dans les terroirs de Niagara. Cette cuvée d’entrée de gamme, issue d’un assemblage de raisins de différents agriculteurs de la péninsule, présente le gamay dans ce qu’il a de plus gouleyant, avec de l’éclat, du croquant et une souplesse doublée d’une délicieuse légèreté. À savourer un peu rafraîchi (15 °C) avec un plateau de charcuteries ou de la dinde aux atocas.

Tawse Winery, Cabernet Franc 2019, Niagara Peninsula, Guy Lafleur Signature

Code SAQ : 14363507 / 39 $

Cette bouteille est un hommage à deux grands hommes disparus en 2022 : Guy Lafleur, l’idole d’une génération, et Paul Pender, le brillant œnologue de Tawse, dont le décès en janvier 2022 a laissé l’industrie viticole canadienne en deuil. Ce 2019 résume bien le potentiel important du cabernet franc dans la région de Niagara : charnu et séduisant comme tout, mais aussi plein de vitalité et de fraîcheur, avec un bel éventail de saveurs fruitées, terreuses et poivrées. Servez-le avec un rôti de bœuf ou une poêlée de champignons sauvages.

Vin orange

Trois Moineaux, Shoemaker 2021, Skin Fermented White, Ontario

Code SAQ : 14792184 / 31,25 $ (1 litre)

Les Trois Moineaux font la navette entre Montréal et la péninsule du Niagara, où ils ont monté un projet de négoce à petite échelle il y a quelques années. Les vidal (80 %), chardonnay, riesling et gewurztraminer qui composent ce vin orange proviennent des vieilles vignes de Quinton Jenkins, à Niagara-on-the-Lake. Le trio de vignerons a laissé macérer tous les raisins avec les peaux pendant 14 jours. L’extraction tannique est délicate dans le 2021 ; les saveurs sont précises, avec de jolies nuances épicées qui perdurent en finale. Un très bon vin orange à servir autour de 12 °C.

Laisser un commentaire

Les commentaires sont modérés par l’équipe de L’actualité et approuvés seulement s’ils respectent les règles de la nétiquette en vigueur. Veuillez nous allouer du temps pour vérifier la validité de votre commentaire.