22 choses à voir et à faire cet été au Québec

À quelques semaines des beaux jours, voici, région par région, un avant-goût des nouveautés et des coups de cœur dévoilés par les Associations touristiques régionales du Québec.

C’est le 9 avril, à Montréal, qu’avait lieu la Bourse des médias des Associations touristiques régionales du Québec.

Art_de_vivreLors de cet événement printanier, on dévoile tout ce que la Belle Province nous réserve en terme de nouveautés et de coups de cœur, à voir et à faire l’été suivant. En voici un avant-goût, région par région.

En Abitibi-Témiscamingue, la petite ville d’Amos célébrera son 100e anniversaire du 14 au 20 juillet. Au programme : création d’une fresque, organisation d’un circuit historique théâtral, spectacles musicaux (dont un avec le rappeur Samian), etc.

Crédit: musée de Pointe-au-Père
À bord de l’Empress or Ireland – Crédit: Site historique maritime de Pointe-au-Père

Dans le Bas-Saint-Laurent, le site historique maritime de la Pointe-au-Père, à Rimouski, souligne le centenaire du naufrage de l’Empress of Ireland (survenu le 29 mai 1914) par des spectacles, des expositions, des sorties en mer…

Dans les Cantons-de-l’Est, le VéloVolant revient pour une deuxième saison. Première installation du genre au pays — et l’une des trois (bientôt quatre) au monde —, ce vélo suspendu permet de pédaler près de la cime des arbres sur un parcours câblé d’un kilomètre.

En cette année d’amnésie collective, le Musée des religions du monde de Nicolet, dans le Centre-du-Québec, organise l’exposition 1984… je me souviens, qui porte sur la venue du pape Jean-Paul II, cette année-là, au Québec.

Au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, dans Charlevoix, l’exposition Andy Warhol – Art et image de marque sera présentée en primeur mondiale, avec 40 créations originales produites par le pape du pop art entre 1964 et 1987.

Il n’y a pas qu’en Montérégie et dans les Cantons-de-l’Est qu’on verse dans la fabrication de nectars enivrants : dans Chaudière-Appalaches, une nouvelle route des vins voit le jour cette année. D’accord, celle-ci ne compte que trois arrêts, mais le foie des touristes qui l’emprunteront ne s’en portera que mieux.

Sur la Côte-Nord (Manicouagan), le Jardin des Glaciers revivra partiellement cet été, après qu’on eut mis fin à ses opérations pour des raisons financières, en 2013. Pour l’instant, seules la Station d’exploration glaciaire (qui loge dans une ancienne église de Baie-Comeau) et la Vallée des coquillages (un site unique au monde) seront rouverts. Espérons que la Zone adrénaline, avec ses tyroliennes exaltantes et ses via ferrata en bord de mer, suivront dans un proche avenir.

Toujours sur la Côte-Nord, mais dans la région de Duplessis, la petite île aux Perroquets, dans l’archipel de Mingan, accueillera cet été les villégiateurs en quête d’isolement. L’ancienne cabane du gardien du phare, récemment rénovée, y servira alors de gîte.

Dans Eeyou Istchee/Baie-James, l’Institut culturel cri Aanischaaukamikw, inauguré en 2012, demeure une nouveauté pour la plupart des Québécois, et un incontournable pour qui voyage sous de si hautes latitudes. Situé à Oujé-Bougoumou, l’institut tient lieu de vitrine de l’héritage culturel du peuple cri.

Pour «la première fois depuis 380 millions d’années», un spécimen d’Elpi (Elpistostège watsoni, pour les férus de science) sera exposé au parc national de Miguasha, en Gaspésie. Ce poisson préhistorique, unique au monde et emblème du parc, pourrait bien être le meilleur témoin du passage des vertébrés de l’eau à la terre ferme.

De toutes les îles de la Madeleine, le Rocher aux Oiseaux demeure l’une des moins connues et des moins visitées — seuls les scientifiques ont le droit d’y poser pied. Cet été, Excursions en Mer organisera des sorties en bateau pour en explorer le pourtour — en combiné avec la superbe île Brion — afin d’observer sa riche avifaune.

Crédit: Musée Louis-Cyr

Dans Lanaudière, le nouveau musée Louis-Cyr ouvrira ses portes à Saint-Jean-de-Matha, cet été, alors que le Tortillard Gourmand continuera de proposer des balades gastronomiques guidées et motorisées auprès des producteurs et fermiers de la région.

Après Whistler (en Colombie-Britannique) et Queenstown (en Nouvelle-Zélande), Ziptrek Ecotours étendra cet été ses tyroliennes dans les Laurentides — plus précisément à Tremblant : pas moins de cinq parcours y formeront un circuit de câbles suspendus, qu’on dévalera équipé d’un harnais fixé à des poulies.

Dans Laval, le centre de trampoline iSaute a récemment été inauguré : on y trouve 10 000 pieds carrés de trampolines, un parc à sauts, des fosses de briques en mousse, un espace pour jouer au ballon-chasseur, etc.

En Mauricie, Pur Safran, à Saint-Élie-de-Caxton, est devenue la première safranière au Canada, alors que le Domaine de la forêt perdue de Notre-Dame-du-Mont-Carmel ouvrira sous peu son Labyrinthe suspendu — un module de 69 jeux aériens répartis sur quatre niveaux.

À Belœil, en Montérégie, les Croisières de la Vallée-du-Richelieu organiseront plusieurs sorties sur le Richelieu, à bord d’un bateau de 70 places. Au programme : le mont Saint-Hilaire, les vignobles et cidreries de la vallée, le vieux Belœil, etc.

À partir du 24 mai, l’esplanade du Stade olympique de Montréal sera dotée du premier parc acrobatique urbain au Canada, le parc Exalto. On y trouvera sept attractions, dont des parcours d’hébertisme aérien, avec ou sans obstacles.

Au parc Oméga, en Outaouais, on peut désormais passer la nuit dans une tente prospecteur ou une cabane sur pilotis, non loin de la passerelle des loups et des ours.

Crédit: Îlot des Palais
Crédit: Îlot des Palais

Après de longues rénovations, l’îlot des Palais de Québec ouvrira le 3 juillet pour laisser le public accéder à ses voûtes du XVIIIe siècle et leur faire vivre une toute nouvelle «exposition immersive».

Enfin, dernier ajout à la route des Via Ferrata — qui compte de plus en plus de circuits au Québec —, la via ferrata du parc national du Fjord-du-Saguenay (SaguenayLac-Saint-Jean) permettra bientôt de longer les vertigineuses falaises du fjord, à 300 m au-dessus du vide.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont plusieurs dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

»22 choses à voir et à faire au Québec cet été » Cet article très pertinent et plein d’idées pour découvrir ou re-découvrir des trésors d’activités à faire »chez-nous » …Bravo M. Lauwrence , votre article sera sûrement très apprécié , et merci à vous de nous donner ce beau choix de ballades pour l’été prochain !