Le vin de la semaine: un blanc d'automne pour l'Action de Grâce
Art de vivre

Le vin de la semaine: un blanc d’automne pour l’Action de Grâce

Un sauvignon blanc qui fera honneur à la saison des couleurs.

Ce blanc est taillé sur mesure pour un apéro d’automne. Celui qu’on sirote au milieu d’une longue journée de cuisine, en attendant que la sauce tomate soit prête à être mise en conserve.

Domaine de la Garrelière, Cuvée Cendrillon 2015, Touraine
Code SAQ: 10211397   26,25 $

Le cépage sauvignon blanc est souvent réduit à une caricature: vif, nerveux, tranchant et copieusement parfumé, quand il ne goûte pas carrément le jus de pamplemousse. Mais pas celui-ci. En fait, la cuvée Cendrillon serait plutôt un sauvignon blanc parfait pour qui n’aime pas le sauvignon blanc.

C’est normal, François Plouzeau fait tout pour que son vin ne tombe pas dans les stéréotypes. Son vignoble, situé en Touraine, à quelques kilomètres de la ville de Richelieu, est conduit en agriculture biodynamique, en suivant les cycles de la Lune. Les raisins sont récoltés à la main puis vinifiés sans ajout de levures sélectionnées. Le tiers de cette cuvée est par ailleurs fermenté en fûts de 500 litres et la transformation malolactique n’a pas été bloquée, ce qui explique ses parfums délicats de beurre.

Pour le reste, ce vin offert au Québec depuis une dizaine d’années m’a toujours semblé marqué par son millésime: jamais pareil d’une année à l’autre, mais toujours savoureux et sincère. Il est gras et soutenu par un fil d’acidité qui ouvre l’appétit et qui porte en longueur de fines notes de miel et de cire d’abeille, de citron et de pomme blette. Un excellent vin d’auteur, qui fera honneur à la beauté des couleurs d’automne.