Le vin de la semaine : le visage méditerranéen de La Rioja
Art de vivre

Le vin de la semaine : le visage méditerranéen de La Rioja

Inutile de chercher dans ce vin les parfums du tempranillo. La garnacha donne plutôt à La Montesa des airs méditerranéens, avec chaleur et générosité.

Palacios, Rioja 2015, La Montesa
Code SAQ: 10556993   19,90 $

Alvaro Palacios, le vigneron espagnol le plus célèbre de sa génération, était de passage à Montréal cette semaine. Il a quitté sa Rioja natale en 1989 pour trouver son eldorado dans les montagnes catalanes du Priorat, où il a participé à la renaissance de vignobles historiques « endormis », aux côtés de René Barbier, Daphne Glorian et José Luis Pérez.

En 2000, après le décès de son père, il est revenu au domaine familial de La Montesa, situé dans La Rioja Orientale, autrefois nommée Rioja Baja. Contrairement aux zones Alta et Alavesa de La Rioja, dont le climat continental sied au cépage tempranillo, La Rioja Orientale est fortement influencée par la mer Méditerranée et jouit de températures chaudes et de conditions plus arides, idéales pour la culture du cépage garnacha.

Inutile de chercher les parfums de tabac (et de bois) souvent associés au tempranillo dans La Montesa 2015. Les vignes de garnacha, cultivées à 550 m d’altitude, donnent plutôt à ce vin des airs méditerranéens, avec un nez de réglisse, de cacao et de confiture de cerise.

L’attaque en bouche est gourmande et la trame tannique, suave et caressante, tandis qu’une sensation minérale et des notes d’herbes séchées apportent une agréable sensation de fraîcheur à sa finale capiteuse. Encore meilleur s’il est servi frais, autour de 15 à 16 °C. Excellent rapport qualité-prix !