Le vin de la semaine : un beaujolais… blanc !
Art de vivre

Le vin de la semaine : un beaujolais… blanc !

La région du Beaujolais est surtout connue pour ses rouges légers, mais le chardonnay y donne aussi de très bons vins blancs.

Jean-Paul Brun, Beaujolais blanc 2016, Terres Dorées
Code SAQ : 00713495 25,55 $

Le vin blanc du Beaujolais est méconnu. Avec raison : le chardonnay — cépage blanc de l’appellation — représente moins de 2 % des surfaces de vignes plantées dans la région. Noyé dans un océan de gamay, il reste plutôt anonyme, mais il n’en donne pas moins de très bons vins.

Si les schiste, granit et roche métamorphique des zones du nord — où sont situés Morgon, Brouilly et les autres crus — sont jugés impropres au chardonnay, il en va bien différemment des terres du sud. Là-bas, juste au nord de la ville de Lyon, les sols argilo-calcaires qui ont donné leur nom aux Terres Dorées sont très favorables à la culture du chardonnay. On y produit des vins amples et gras, souvent ponctués de goûts de fruits tropicaux.

Le 2016 de Jean-Paul Brun est un bel exemple du genre. Issu de vignes de plus de 80 ans, le vin est fermenté et élevé en cuves d’acier inoxydable plutôt qu’en barriques, ce qui permet au fruit de s’exprimer sans artifice ni maquillage boisé. Un bon équilibre entre le gras et la vitalité, entre les goûts de poire, de mangue et de crème fraîche. N’hésitez pas à l’aérer en carafe une demi-heure avant de le servir. Il n’en sera que meilleur.

Santé !