La recette pour écrire la chanson de l'été
Art de vivre

La recette pour écrire la chanson de l’été

Un succès estival, c’est comme un pina colada : ça fait nouveau, ça goûte bon, mais à la longue, ça tombe sur le cœur, et quand l’été est fini, on ne veut plus jamais en entendre parler.

1 TRANCHE D’EXOTISME LATIN — De la «Lambada» à la «Macarena» en passant par «Mambo Number Five», ça fait son effet.

1 BRIN D’ÉTRANGETÉ — Sortez du lot, comme «Gangnam Style» ou «Hawaïenne», des Trois Accords.

2 ONCES ET DEMIE DE JOIE — Le monde est sur le bord de l’implosion, mais… IL FAIT SOLEIIIIIL !

4 ONCES DE REMUE-BASSIN — Selon une étude de Spotify, les facteurs les plus importants pour faire un succès d’été sont l’énergie et la dansabilité.

1 BROCHETTE DE SIMPLICITÉ — 12 minutes de rock progressif ? Peut-être à l’automne…

3 ONCES D’ÉPHÉMÈRE — Préparez-vous à disparaître sitôt l’été terminé. C’était quoi, déjà, l’autre succès de Las Ketchup ?

1 TRANCHE DE RÉPÉTITION  — Les recherches le disent : la répétition est cruciale en pop.

1 AUTRE TRANCHE DE RÉPÉTITION  — Répétez. Répétez le titre, le refrain, l’accroche… répétez encore et encore.

1 VER D’OREILLE  — Il ne faut pas grand-chose (enlevez les quatre notes de « Deeeeees-pa-ci-to » et que reste-t-il ?), mais il en faut.

Brassez vigoureusement, ajoutez de la glace, puis jetez le tout dans l’évier. En réalité, personne ne sait ce qui fait un succès estival.

En 1991, la chanson de l’été était « (Everything I Do) I Do It For You », de Bryan Adams, l’antithèse de cette recette.