Regard sans limites sur les églises du monde
Art de vivre

Regard sans limites sur les églises du monde

Grâce à ses étonnantes images prises dans la nef d’églises triées sur le volet, un photographe réinvente la photo panoramique et crée des œuvres vraiment uniques.

Après les visites virtuelles en 3D de certains chefs-d’œuvre architecturaux du globe – comme la chapelle Sixtine –, il est désormais possible de (re)découvrir l’intérieur de centaines d’églises grâce aux splendides photos panoramiques du New-Yorkais Richard Silver.

Hallgrimskirkja, Reykjavik, Islande. Crédit: Richard Silver

Baptisé Vertical Churches, son projet réunit les photos de 300 églises qu’il a visitées, des Amériques à l’Asie en passant par l’Europe. En les admirant, c’est comme si on s’arc-boutait le corps et qu’on se relevait progressivement tout en embrassant du regard la nef, de l’arrière vers l’avant, d’un seul et unique coup d’œil ininterrompu.

Crystal Cathedral, Garden Grove, Californie. Crédit: Richard Silver

Tout a commencé le jour où Richard Silver est entré dans une église de New York et qu’il a été fasciné par la splendeur de la voûte de la nef. « J’ai cherché une façon de rendre hommage à toute cette beauté, explique en substance le photographe. Après avoir assemblé des images entre elles avec Photoshop, j’ai su que je tenais quelque chose. La semaine suivante, j’ai parcouru la ville pour photographier le plus grand nombre d’églises possible ».

Sanctuaire Notre-Dame-de-Carmen, Bogota, Colombie. Crédit: Richard Silver

Parti par la suite sillonner la planète pendant un an, le photographe a poursuivi sa quête d’églises, partout où il allait. Aujourd’hui, son éclectique collection comprend une grande variété de styles architecturaux, du gothique au néo-baroque, du kitsch floral au modernisme.

Basilica di Santa Anastasia, Rome, Italie. Crédit: Richard Silver

Il manque cependant au tableau de chasse du photographe bien des églises canadiennes : seuls quelques exemples de Vancouver font partie de sa collection. Gageons que s’il vient à découvrir l’existence de la basilique de Montréal, Richard Silver ne pourra résister à l’idée de lui croquer l’intérieur – surtout lors d’une représentation d’Aura.