Le vin de la semaine : un muscadet de terroir
Art de vivre

Le vin de la semaine : un muscadet de terroir

Vous pensez tout connaître du muscadet ? Rien de mieux que cette cuvée de la famille Olliver pour vous faire découvrir ce vin blanc de la Loire sous un jour nouveau.

Olliver Père et Fils, Muscadet-Sèvre et Maine 2013, Clisson
(12259992 ; 21,35 $)

Tout à l’ouest de la très longue vallée de la Loire, l’identité de la région du Muscadet s’est forgée à grandes lampées de vins blancs acides, très secs et faciles à boire. Des vins de bord de mer taillés sur mesure pour accompagner les huîtres, auxquelles le muscadet emprunte d’ailleurs des parfums iodés et une certaine salinité.

Mais ces vins connus en jeunesse pour leur profil tranchant peuvent aussi réserver de belles surprises après quelques années de vieillissement. Le cépage melon de Bourgogne troque alors sa vitalité juvénile contre une texture grasse, ponctuée de notes singulières de miel et de cire d’abeille. C’est précisément ce qu’on retrouve dans ce 2013 issu des terroirs de Clisson, au sud-est de Nantes, et élevé en cuve pendant près de 42 mois.

À des lieues des petits blancs vifs qui accompagnent les coquillages, on a plutôt ici un vin ample et riche, qui offre beaucoup de volume en bouche et un registre de saveurs complexes. Assez frais et désaltérant pour être servi à l’apéro, mais aussi assez substantiel pour accompagner le homard ou les poissons à chair grasse. Vraiment excellent !