10 musées à (re)découvrir cet été
Art de vivreLes incontournables de l'été

10 musées à (re)découvrir cet été

Parmi les nombreux musées et autres lieux historiques que compte la ville de Montréal, nombreux sont ceux qui recèlent des petits trésors encore méconnus. Visite guidée de 10 lieux qui méritent qu’on les (re)découvre. 

Présenté par

#1 – Musée Pointe-à-Callière

Parmi leurs jolis artéfacts méconnus des visiteurs, il y a ce cadran solaire en ardoise, datant du 17e siècle. Lorsqu’ils ont sorti les fragments de terre, en 2007, les chercheurs pensaient avoir trouvé un rapporteur d’angle, mais en le refaisant le casse-tête ils ont découvert un cadran conçu expressément pour la latitude de la métropole. À voir près d’une vitrine dans le fort Ville-Marie, qui a été inauguré l’an dernier.

#2 – Musée des ondes Emile Berliner

Véritable caverne d’Ali Baba, la réserve au sous-sol de ce musée est remplie de vieilles radios des années 20 à 60, devant lesquels les visiteurs se pâment, émus de retrouver le modèle que leur grand-mère avait à la maison. On s’assure chaque fois d’épater la visite en faisant jouer l’un des gramophones et le mercredi, c’est la fête alors que des bénévoles de toutes les générations se rassemblent autour de ces trésors des ondes sonores.

#3 – Musée Stewart

Le petit voisin cultivé de La Ronde nous amène faire du lèche-vitrine dans les boutiques parisiennes du 18e siècle. Au programme: des pièces rares comme la tapisserie Noces du village, d’Étienne Jeaurat, renommé pour ses représentations de la vie quotidienne et un microscope de l’opticien Alexis Magny, véritable bijou très «Versailles» conçu pour les scientifiques friqués qui voulaient s’assurer de travailler avec style.

#4 – Musée des beaux-arts de Montréal

Dans la salle des arts décoratifs et de design après 1900, des objets de la vie de tous les jours, comme un arrosoir Vallo de IKEA et un filtre à eau écodesign Ovopur côtoient une broche conçue par Salvador Dalí et une soupière de Cindy Sherman, la reine de l’autoportrait. Ici, on peut dire que les 6 100 objets présentés ont tous une grande valeur, qu’ils coûtent 1,99 $ ou dans les 7 chiffres.

#5 – Musée Redpath

Connu pour ses squelettes de dinosaures et ses collections d’histoire naturelle, le musée de l’Université McGill possède aussi tout un étage sur les cultures du monde. Pour voir des momies de l’Égypte antique et une armure de Samouraï, montez au 3e. Et si vous ne prévoyez pas aller au bord de la mer cet été, faites un arrêt devant les 1200 coquillages du grand collectionneur québécois, Abe Levine, pour faire comme si…

#6 – Musée plein air de Lachine

Il fait un temps radieux dehors? Pourquoi ne pas aller…au musée? Un musée en plein air, bien sûr! Une cinquantaine de sculptures sont réparties sur la presqu’ile du parc René-Lévesque, sur les parcs riverains de Lachine (qui se rendent jusqu’à Dorval) et sur le site du Musée de Lachine. Faire le parcours à vélo est la meilleure manière de tout voir. Mieux encore: apportez un pique-nique à savourer au coucher du soleil pour sublimer toute la beauté des lieux.

#7 – Centre canadien d’architecture

Le magnifique CCA n’a pas de salle permanente, mais ses expositions sont le prétexte pour mettre en valeur les objets de sa collection. Cet été, Le culte du labo, explore l’étroite relation entre la science et l’architecture et fait prendre l’air à un oiseau rare: un original de l’Encyclopédie de Diderot (1763) .

#8 – Musée de l’Holocauste

Si le fameux carnet le coeur d’Auschwitz est un artéfact bien connu de son exposition permanente, celles temporaires sont plutôt méconnues. Avec Ensemble contre le génocide : comprendre, questionner, prévenir , le musée nous sensibilise, à travers des documents rares et des témoignages, aux génocides du passé et nous équipe pour voir venir les résurgences. Pour un été en toute conscience de l’autre. Jusqu’au 17 août 2018.

#9 – Jardin botanique de Montréal

Si l’on se rue au Jardin botanique pour apercevoir la fine sélection d’orchidées et contempler les rosiers, la moitié de la superficie de l’établissement est consacrée à des collections qu’on oublie souvent d’honorer: celles de l’Arboretum. Il héberge 7000 spécimens d’arbres et d’arbustes, dans lesquels vivent 183 espèces d’oiseaux. De juin à juillet, ouvrez les yeux pour observer les weigela, arbustes originaires d’Extrême-Orient, alors qu’il sont en pleine floraison.

#10 – Oratoire Saint-Joseph

Après avoir monté les 283 marches, il faut bien reprendre son souffle! Justement, un musée bonifie la visite et expose des œuvres du patrimoine artistique religieux de la métropole ainsi qu’une centaine de crèches d’un peu partout dans le monde. À point pour le Noël des campeurs.