Trois vins blancs d'été
Art de vivre

Trois vins blancs d’été

Des suggestions pour se désaltérer de belle façon.

Coteau Rougemont, Versant blanc 2016

Le domaine de la famille Robert est la source de ce très bon blanc aromatique, dont la qualité ne connaît aucun fléchissement depuis quelques années. Le vin conjugue le gras et les parfums de pêche du frontenac gris à l’élégance et aux goûts de fruits blancs du frontenac blanc. Pas de bois, mais beaucoup d’intensité et de volume en bouche. (11957051 ; 14,60 $)

 

Le Mas des Patriotes, La Mansarde, Réserve 2017

Ce vin produit à L’Acadie, en Montérégie, est l’un de mes coups de cœur des derniers mois. L’élevage — six mois en fût de chêne — joue ici son rôle de faire-valoir et ajoute de l’étoffe et de la texture au frontenac blanc, sans en masquer les goûts délicats de poire et de pomme. Longueur et élégance. (Au domaine et à la SAQ : 13530342 ; 25,35 $)

 

Domaine St-Jacques, Pinot gris 2017
Yvan Quirion expérimente avec les cépages vinifera depuis quelques années et son pinot gris me semble chaque fois un peu plus achevé. Tout juste mis en bouteille lorsque je l’ai goûté en mai, le 2017 brillait par sa vitalité et sa légèreté, tout en offrant un volume appréciable en bouche. Salin, rassasiant de fraîcheur, parfait pour la belle saison. ( 12981301 ; 21,35 $)