7 activités à faire en famille à Paris
Art de vivre

7 activités à faire en famille à Paris

Outre Disneyland, le musée Grévin et le Parc Astérix, une foule de lieux et d’activités permettent de passer du très bon temps en famille dans la Ville lumière.

Bien sûr, il y a les classiques et les endroits qui conviennent à tous, petits et grands. Mais en fouillant un peu (et en potassant quelques guides), on s’aperçoit qu’un mois ne suffirait pas à expérimenter tout ce que la Ville lumière compte comme lieux et activités taillés sur mesure pour des escapades familiales. En voici sept, (presque) tous puisés dans autant de guides spécialisés.

S’embarquer pour la croisière Mystères de Paris

En une heure, cette croisière sur la Seine destinée aux 6 à 12 ans permet de passer en revue plusieurs icônes de Paris, en mode ludique et accessible grâce aux commentaires d’un guide qui connaît bien le jeune public. Au menu : histoire, culture, éducation civique, biologie et tutti quanti.

Suggestion tirée du guide Paris enfants par quartier, L’indispensable, 2012.

Jouer les pâtissiers chez Bogato

En plus de proposer gâteaux et pâtisseries goûteux, faits sur mesure ou pas, Chez Bogato organise des ateliers pour les jeunes de 4 à 12 ans (et leurs parents, il va sans dire) afin d’apprendre à concocter charlottes, petits fours et autres délicieuses gâteries. Les horaires varient en fonction des saisons et du type d’atelier offert.

Suggestion tirée du guide Paris en famille, « Cartoville », Gallimard, 2017.

S’éveiller à l’art contemporain à la Fondation Louis Vuitton

Photo : Gehry Partners, LLP et Frank O. Gehry

Déjà, l’enveloppe architecturale du musée vaut à elle seule le détour : conçu par Frank Gehry, ce bâtiment aérien « émerge tel un nuage surréaliste en plein bois de Boulogne ». Mais il y a plus : à l’intérieur, on y expose « le top de l’art contemporain » grâce à des expositions temporaires et permanentes (Richter, Giacometti, Boltanski…). Des visites commentées gratuites sont proposées, de même que des parcours pour les 3 à 5 ans ainsi que des ateliers pour les 6 à 10 ans.

Avant ou après la visite, un saut de puce au Jardin d’Acclimatation, rouvert en mai dernier, permet de lâcher son fou (montagnes russes, chute libre de 10 m, 400 animaux, 40 attractions).

Suggestion tirée du guide Paris : Partir en famille, Lonely Planet, 2016.

Comprendre l’Univers à la Cité des sciences et de l’industrie

Photo : Guilhem Vellut/Wikimedia/CC 2.0

Établi dans le parc de la Villette, cet immense musée ludique et interactif dévoile les secrets connus de l’Univers et du corps humain, les défis technologiques et énergétiques, les lois de la physique… La Cité comprend des expositions permanentes et temporaires (dont une sur les effets spéciaux, jusqu’au 26 août), la Cité des enfants (pour les 2 à 7 ans et les 5 à 12 ans), un cinéma sur écran hémisphérique (la Géode), un planétarium, un simulateur de chute libre, un « café-luminothérapie » ainsi que des espaces de jeu extérieurs.

Suggestion tirée du guide Escale à Paris, Éditions Ulysse, 2015.

Chiner dans les passages couverts

Passage des Panoramas. (Photo : parisinfos.fr)

Aménagés au XIXe siècle, les passages couverts parisiens sont nés de la volonté de permettre aux piétons de faire leurs emplettes sans fouler du pied des rues qui étaient alors sales et impraticables. Une quinzaine de ces lumineux passages subsistent aujourd’hui, et bon nombre des commerces qui les jalonnent rendent le lèche-vitrine fort agréable : épiceries et confiseries d’époque, vieilles librairies de BD, antiquaires, galeries d’art, cafés et restos, allées pavées de mosaïques…

Suggestion tirée du guide Un grand week-end : Balades secrètes à Paris, Hachette, 2017.

Partir pour la Petite Afrique

Photo : Mbzt/Wikimedia/CC 4.0

À partir des années 1970, de nombreux immigrants de l’Afrique subsaharienne ont commencé à s’établir dans le quartier Château-Rouge (18e arrondissement), non loin du quartier de la Goutte-d’Or. Animation constante, vendeurs de rue, étals de marchandises provenant d’un peu partout sur le continent, restaurants et cafés pullulent dans les rues Poulet et Dejean, tandis que les rues Polonceau et Doudeauville donnent dans le vêtement africain et que les coiffeurs afros occupent les environs du métro Château-d’Eau. Quant aux bonnes tables africaines, elles abondent un peu partout en ville, mais on trouve une forte concentration dans les 10e et 11e arrondissements.

Suggestion tirée du guide Paris exotique, « Le Routard », Hachette, 2018-2019.

Parcourir l’intérieur de peintures vivantes

Difficile de passer sous silence l’Atelier des Lumières, inauguré en avril dernier (et donc absent de tous les guides de voyage). Aménagé dans une ancienne fonderie, ce centre d’art numérique présente un fabuleux parcours immersif au cœur des œuvres de Gustav Klimt, d’Egon Schiele et de Friedensreich Hundertwasser, en son et lumière (jusqu’au 11 novembre prochain).

Pour d’autres idées : parisinfo.com

Tous les guides mentionnés ci-dessus sont offerts dans les librairies Ulysse et sur leur site Web.