50 sites canadiens à voir une fois dans sa vie

Le Québec fait bonne figure puisqu’il revient à 8 reprises dans le palmarès du National Geographic.

La semaine dernière, National Geographic lançait 50 places of a lifetime: Canada, en collaboration avec la Commission canadienne du tourisme.

Pour produire ce « supermagazine en ligne », la célèbre société a fourni de (généralement superbes) photos de même que des « histoires fascinantes » (lire: souvent de brefs survols et des textes pratico-pratiques) écrits par les « meilleurs rédacteurs touristiques canadiens » (lire: chez les anglophones).

La baie de Percé - Crédit:
Percé, en Gaspésie – Crédit: Catherine Karnow

Les textes sont regroupés en quatre catégories : pays aux mille visages  (Country Unbound, qui traite de « la civilisation et de la nature en harmonie »; villes (Urban Places); les grands espaces (Wild Spaces) ; et paradis terrestre (Paradise Found) : les « retraites qui ressourcent l’âme ».

Des 50 sites choisis, le Québec fait bonne figure puisqu’il revient à 8 reprises: la chaîne des Laurentides, Charlevoix, les Cantons-de-l’Est, les Îles de la Madeleine, la péninsule de Gaspésie, le Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec et Montréal y sont tous mentionnés, mais pas toujours avec exactitude.

Crédit: Melissa Farlow
Crédit: Melissa Farlow

Ainsi, la journaliste qui a écrit le texte sur la métropole québécoise recommande notamment d’aller faire un tour chez Wilensky’s, dans le Mile-End  (« où a vécu Mordecai Richler », encore lui), pour « goûter un smoked meat montréalais », pourtant absent du menu de cette gargote historique, réputée pour ses sandwiches graisseux salami-moutarde.

Entre autres endroits retenus dans le ROC, soulignons également les incontournables parcs de Jasper, Banff et Gros Morne, mais aussi les Badlands, Yellowknife et le Grand lac des Esclaves, la péninsule du cap Breton, Vancouver, Toronto, Lunenburg…

La réserve mondiale de Biosphère de la baie Clayoquot, en Colombie-britannique - Crédit: Jeremy Koreski/Getty Images
La réserve mondiale de Biosphère de la baie Clayoquot, en Colombie-britannique – Crédit: Jeremy Koreski/Getty Images

Parmi les autres lieux choisis, mais qui jouissent de moins de notoriété, on compte aussi les Discovery Islands (C.-B.), Big Muddy Valley (Sask.), la réserve de Biosphère de la baie Clayoquot (C.-B.) et le parc provincial Quetico (Ont.), pour ne nommer qu’eux.

Évidemment, les choix sont parfois discutables, comme dans tous les palmarès de ce genre, a fortiori quand on réalise que 50 sites, c’est bien peu pour un pays aussi vaste. Mais fallait-il vraiment inclure Saskatoon et Winnipeg sur cette liste?

Le parc national de Banff – Crédit: Jonathan Irish

À cet égard, au cours du mois d’octobre, les internautes qui fréquenteront le site du magazine sont invités à se prononcer sur leur destination canadienne préférée, en remplissant le formulaire « Mon choix de destination à visiter une fois dans sa vie ». Les destinations qui reviendront le plus souvent seront dévoilées en novembre.

Enfin, quatre galeries de photos inédites seront mises en ligne, de façon progressive, tout au long du mois d’octobre.

Aurores boréales aux abords du Grand lac des Esclaves, dans les Territoires du Nord-Ouest – Crédit: Jason Pineau

Pour consulter la liste des 50 sites, cliquez ici.

Pour admirer les photos prises par des particuliers, c’est par là.

Pour me suivre sur Twitter, rendez-vous ici; sur Facebook, plutôt là.

 

Laisser un commentaire
Les plus populaires