8 sites hautement patriotiques à voir aux États-Unis

Pour souligner le Independance Day, la Fête nationale des États-Unis, Daily Traveler a recensé huit monuments, lieux historiques et autres sites propices à faire vibrer la fibre patriotique des habitants du pays de l’Oncle Sam. En voici un aperçu.

Gettysburg National Military Park, Pennsylvanie
Quatre mois après la sanglante bataille de Gettysburg, c’est ici qu’Abraham Lincoln a livré son célèbre discours, « l’Adresse de Gettysburg« , en novembre 1863, pour commémorer ce champ de bataille où périrent 51 000 hommes, lors de la guerre de Sécession.

La bataille de Gettysburg, par Thure de Thulstrup, tiré de "Hancock at Gettysbug", L. Prang & Co. Oeuvre restaurée par Adam Cuerden, trouvée sur Wikimedia.
La bataille de Gettysburg, par Thure de Thulstrup, tiré de « Hancock at Gettysbug », L. Prang & Co. Oeuvre restaurée par Adam Cuerden, trouvée sur Wikimedia.

Liberty Bell Center, Philadelphie, Pennsylvanie
Nombreux sont ceux qui voient en cette « cloche de la Liberté« , dont on n’a jamais pu réparer la fêlure, un symbole de l’Indépendance des États-Unis. Autrefois située dans le clocher de la Pennsylvania State House voisine, où furent signées la Constitution des États-Unis et la Déclaration d’Indépendance de 1776, on l’aurait fait résonner tout juste après la signature de ce dernier document, le 4 juillet de cette année-là.

Statue de la Liberté, New York
Endommagée par l’ouragan Sandy, la plus célèbre icône des États-Unis vient de rouvrir ses portes au public aujourd’hui.

National Mall, Washington, D.C.
Pas moins de 24 millions de visiteurs parcourent ce vaste espace vert situé entre le Capitole et le Lincoln Memorial, à chaque année.

Le National Mall lors de l'adresse inaugurale de Barack Obama, le 20 janvier 2009. Crédit: Clindberg/Wikimedia
Le National Mall lors de l’adresse inaugurale de Barack Obama, le 20 janvier 2009. Crédit: Clindberg/Wikimedia

Lincoln Memorial, Washington, D.C.
Ouvert au public 24 h /24, ce monument de marbre abrite une statue monumentale d’Abraham Lincoln ainsi que la retranscription de deux de ses célèbres discours. C’est aussi ici que Martin Luther King a livré son célèbre I have a dream, en 1963.

Mount Rushmore, Keystone, South Dakota
Entamées en 1925 et complétées en 1941, ces quatre colossales sculptures représentant autant de présidents (Washington, Jefferson, Roosevelt et Lincoln) ont été taillées à même le granite.

Mount Vernon, Virginie
Le domaine et la demeure où a résidé George Washington, des années 1750 jusqu’à sa mort en 1799, forme aujourd’hui un musée. C’est également ici qu’on trouve la sépulture du premier président des États-Unis.

La façade arrière du manoir de Mount Vernon, qui fait face au Potomac - Crédit: Rebel AT/CC 3.0/Wikimedia
La façade arrière du manoir de Mount Vernon, qui fait face au Potomac – Crédit: Rebel AT/CC 3.0/Wikimedia

Arlington National Cemetery, Virginie
Plus de 400 000 soldats qui ont participé à de nombreux conflits depuis la guerre de Sécession reposent dans ce vaste jardin des allongés de 600 acres.

Pour tous les détails de l’article de Daily Traveler, cliquez ici.

Pour tâter ma fibre touristique sur Twitter, c’est par là.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie