Au cœur d’Attawapiskat

Il y a quatre mois, la chef du conseil de bande d’Attawapiskat déclarait l’état d’urgence, et… Ottawa mettait la réserve sous tutelle. Crise du logement, problème d’eau contaminée, pauvreté : les yeux des Canadiens se sont, temporairement, tournés vers le Nord. Depuis, Attawapiskat est à nouveau tombée dans l’oubli, mais la situation y reste alarmante. Notre collaborateur a passé deux semaines dans le quotidien de la réserve.

Galerie d’images
Les commentaires sont fermés.

Spaghetti sur la table? Fromage Kraft? Où est la tradition? Ah oui c’est vrai, la réserve est en transition.

Les plus populaires