Au cœur d’Attawapiskat

Il y a quatre mois, la chef du conseil de bande d’Attawapiskat déclarait l’état d’urgence, et… Ottawa mettait la réserve sous tutelle. Crise du logement, problème d’eau contaminée, pauvreté : les yeux des Canadiens se sont, temporairement, tournés vers le Nord. Depuis, Attawapiskat est à nouveau tombée dans l’oubli, mais la situation y reste alarmante. Notre collaborateur a passé deux semaines dans le quotidien de la réserve.

Galerie d’images
Infos
Fermer
Plein écran

      Dans la même catégorie
      1 commentaire
      Les commentaires sont fermés.

      Spaghetti sur la table? Fromage Kraft? Où est la tradition? Ah oui c’est vrai, la réserve est en transition.