« Au resto un jeudi midi avec moi » : tentez votre chance d’être invité/e !

Envie d’aller « au resto un jeudi midi avec moi » ? Rien de plus simple. Vous pouvez tenter votre chance de recevoir votre invitation en écrivant quelques mots en bas de ce texte, dans la section « commentaires ».

Comme je l’ai écrit ici au moment de commencer la pause des Fêtes, je veux vous faire « travailler » à votre tour, soit en m’envoyant vos suggestions de restos du midi à essayer, soit en écrivant quelques notes sur un ou plusieurs des restos du midi que j’ai essayés depuis septembre dernier.

En prix : je choisirai au hasard un nom parmi toutes les personnes qui auront ainsi « travaillé », et je l’inviterai gracieusement à être mon ou ma complice de table pour découvrir avec moi un autre resto du jeudi midi !

Date limite pour tenter votre chance : non plus le jeudi 13, mais bien le jeudi 27 janvier 2011.

Laisser un commentaire

j’ai quelques propositions à vous faire pour ce qui est des restaurant, dans la belle région de la mauricie.

Premièrement, je sais que votre chronique s’applique souvent pour les jeudi midi, par contre si vous passez dans la région il vous faut absolument arrêter au restaurant le St-Antoine, petit restaurant français situé au 151 St-Antoine en plein centre ville de Trois-Rivières (819-378-6420). Le menu se compose d’une grande variété de plat afin de satisfaire tous les appétits et lle prix de la table d’hôte se situe entre 20 et 30 $. N’oubliez pas d’apporter votre vin.

Mon 2e endroit favori est le restaurant le Sacristain (300 Bonaventure, Trois-Rivières, 819-694-1344, http://www.sacristain.com). Petit restaurant construit dans une ancienne église ornée de vitrails spectaculaires où on y sert petits sandwich chauds ou froids accompagné d’une salades et potages variés et surtout d’un bon verre de vin. Les propriétaires, d’origine française, sont probablement les seuls restaurateurs que je connaissent assez confiants de leur entreprise pour mettre leur recette sur leur site internet. Étant donné que ce restaurant est fermé en période hivernale et ouvre seulement que le 7 mars, je vous en propose un troisième :

Le Lupin. Petit bistro, le Lupin sert une table d’hôte très abordable (dans les 20$) pour un potage, le repas principal, une petit dessert (bien sûr!) et le thé.

Pour ce qui est de Montréal, je vous suggère une restaurant afghan, le Khyber Pass (506, ave. Duluth E. coin Berri, 514-844-7131). Le décor y est enchanteur et surtout dépaysant.

Sur ce, je vous souhaite bon appétit!

Nous avons essayé hier soir (nous ne sommes pas à Montréal le jeudi midi !) le resto “Les Héritiers” (angle Mont-Royal/Chabot). Pour 50 dollars (yc le supplément de 7 dollars pour le foie gras) par pers c’est remarquable, bien qu’un peu trop copieux le soir pour nos appétits de retraités.
On subodore une bonne note pour le midi.

De vos suggestions 2010, mon resto du midi préféré est la Brasserie t, pour son côté chic, urbain et décontracté. Comme ont est quand même sous la baguette du maestro Laprise, on mange très bien pour une fraction du prix, je lui donne la cote 4.
J’essaierai bientôt le Voro, nouveau venu sur Fairmount.

Je n’ai malheureusement pas encore essayé toutes vos suggestions 2010, mais j’ai aimé beaucoup “Le Petit Alep” où je suis allée suite à votre suggestion. Quant à moi, si la nourriture japonaise vous tente, je vous recommende le Bistro Isakaya au 3469, avenue Du Parc, pour un très bon rapport qualité/prix.

Etant donné que je suis de “Québec”, je suis hors circuit , mais si jamais l’envie vous prenait de découvrir ceux de chez-nous, bienvenue…..

Bonjour mon cher Monsieur,
Hé bien, pour travailler, ça ne me fait rien si je suis votre invité, car moi et ma copine aimons bien manger et surtout en bonne compagnie.
Vous n’avez qu’à nous dire où aller et nous y serons volontier et si votre photo n’a pas été trop touchée avec PhotoShop pour faire des corrections sur le visage d’une personne, vous allez être facilement reconnaissable ! ! !
Merci de votre invitation à l’avance et comptons sur vous et un bon repas dans un resto de votre choix, lequel nous sommes certains d’en être entièrement satisfait.

Je vous recommande chaudement La Menthe poivrée, 2379, boul. Rosemont, 514-678-5025. Ce resto modeste de quartier offre une cuisine française classique simple et délicieuse. J’y vais depuis plusieurs années et les plats sont toujours bellement présentés et le chef toujours constant. J’aime surtout le fait que je peux manger un très bon poisson et une salade de fruits frais sans craindre pour la balance du lendemain matin.

Bonjour M. Villedieu,

je vous aurais volontiers, avec honneur et enthousiasme parlé du restaurant, ”Le Bidon, taverne culinaire”, qui fait la joie de mes papilles gustatives depuis quelques mois.On y offre un menu et une atmosphère de bistronomie au cœur du village de Saint-Lambert. J’y ai retrouvé un élan de fraîcheur et un menu audacieux et alléchant. Le décor est celui d’un bistrot chic. Sauf que… pour le moment, ce restaurant n’ouvre qu’à compter de 16h 30. Le patron, jeune diplômé de l’ITHQ, indique l’ouverture le midi, c’est pour bientôt, mais qu’il ne veut rien hâter.

Je m’en remets donc au Café du Nouveau Monde, que j’avais quelque peu délaissé (oublié?) avant de lire votre chronique. Je fus tout autant charmé que les fois précédentes.

Je me suis laissé tenter par un de mes plats préférés, la salade tiède de foies de volailles déglacés au vinaigre balsamique. Les foies étaient tendres finement enrobés de vinagre balsamique, sans toutefois en être submergés. Le sorbet à la mangue est venu coiffer le plat principal d’un doux fumet de fruits des Antilles.

Voilà.

Jean Boisjoli

Bonjour,

Je participe avec joie à des concours lorsqu’il est question de bouffe et de resto ! Il y a quelques mois, avec ma sœur et mon copain, nous avons amorcé un blogue (jesuisrepu.com) où nous traitons de bouffe et décrivons nos différentes expériences dans les restaurants montréalais essentiellement mais pas uniquement ; ce serait donc avec joie que j’irais visiter un resto avec un critique professionnel!

Au plaisir de vous rencontrer

Bonjour M.Villedieu,

Un resto parmi plusieurs à suggérer: le Kazu (St-Catherine/St-Marc) pour goûter à l’authentique cuisine de pub japonais. Appelé izakaya, ces restaurants/bars sont une version japonaise du bar à tapas, mais où la bière est à l’honneur. Le kazu sert entre autre à l’heure du lunch une authentique soupe ramen qui me rappelle immanquablement mon voyage dans ce merveilleux pays.

Sinon, une autre suggestion de resto midi que je n’ai pas encore essayé, mais dont on me dit le plus grand bien est la montée de lait, sur St-Laurent.

Merci pour l’invitation au concours
Au plaisir

Je vous propose aussi La Lune d’Asie, au 2229, ave. du Mont-Royal E (coin Parthenais) 514.527.5035. C’est un restaurant thaïlandais sympathique avec une nourriture très bien. Mais c’est la salade à l’ananas et leur crème glacée frite qu’il faut absolument goûter.

Bonjour,
depuis que je sais que le restaurant Toqué! offre une nouvelle formule midi, j’ai bien hâte de l’essayer…

Pour une fine gueule, j’en suis une! Mais, je ne suis pas gueule fine. C’est à dire j’aime goûter de tout et je ne suis vraiment pas difficile. Lorsque je vais au resto c’est toujours pour goûter quelque chose que je ne fais pas moi-même à la maison. Sinon, où en serait le plaisir? Je ne trouve que du bonheur et du plaisir à bien manger et je ne me gène jamais d’exiger de voir le chef afin de lui serrer la pince et de le féliciter personnellement. Je ne fais pas que de simples commentaires au serveur.J’aime bien que mon message passe à la bonne personne. Si un dîner mémorable fait partie de votre agenda, il me fera plaisir de vous accompagner et de le rendre très mémorable. Je suis résident de la rive-sud et je connais évidemment beaucoup plus la rive-sud.
J’ai bien hâte de me rendre à Montréal et de commenter le resto que vous allez suggérer! Merci beaucoup, André Laurin

Cher M. Villedieu,
C’est avec un grand plaisir que j’aimerais avoir la chance de partager un repas avec vous dans un restaurant de la métropole. Le travail d’un critique gastronomique professionnel m’intrigue et je m’amuse moi-même à l’occasion, à critiquer dans mon journal de voyage ou sur internet (sur restomontreal.ca) certaines expériences culinaires, ce qui m’a permis de réaliser la difficulté de la tâche ! Mme Lortie a rédigé un article récemment sur les hauts et les bas de la critique culinaire et je serais certainement fascinée d’en apprendre davantage en vivant l’expérience avec une personne aussi expérimentée que vous.
Mon devoir :
Je vous suggère trois endroits sur Montréal pour le dîner qui me tentent particulièrement soient le bouchon de Liège, pour une cuisine française parfaitement maîtrisée et le menu du midi pour moins de 20$, Graziella, pour une cuisine italienne pas banale et surtout le Toqué!, puisque c’est un incontournable.
Et en ce qui à trait aux restaurants que vous avez déjà évalué, bien que je ne les aie pas tous essayés, j’opte pour le SOY. Je donne une note de 3 ½ * pour la nourriture et de 4* pour le service très attentionné, cordial et toujours en français contrairement à d’autres restaurant du quartier. Je vous suggère de gouter aux dumplings au porc cuit à la vapeur et aux dumplings au canard BBQ. En accompagnement, optez pour le riz frit au poulet et gingembre. Merci pour votre critique du café Birks, j’irais avec ma mère prochainement, vous m’avez tenté.

Bonjour M. Villedieu,

Parmis les restos que vous avez présentés, j’en ai essayé quatre, soit le Petit Alep, le Beaver Hall, le Soy et le Café du nouveau monde. J’ai adoré les trois premiers que j’ai visité à quelques reprises, et je dois mentionner que le menu dégustation du Soy est plus qu’excellent. Le Café du nouveau monde ne m’a malheureusement pas marqué. Correct, mais pas mémorable.

Pour mes suggestions, dans la catégorie budget, j’ai le Kazu sur Ste-Catherine, un mini bistro japonais où la bouffe est impécable, la Maison du Nord sur St-Mathieu pour les nouilles au boeuf maison, El sombrero sur Bélanger pour de la cuisine mexicaine maison (délicieux pollo con mole), pour du péruvien, El Jibaro sur St-Hubert. Pour bien manger pour pas cher, il suffit souvent simplement d’aller à la rencontre des cultures!
Bonne fin de semaine, Line.

Chère M. Villedieu,

je reconnais en vous un fin connaisseur culinaire, puisque nos goûts en la matière semblent souvent converger, le tout énoncé en toute humilité.

Un incontournable pour moi depuis plusieurs années, le restaurant de l’ITHQ. Ses larges vitrines donnant sur le Square St-Louis, son service à point, ses plats à la fois délicats et délicieux. Et ce n’est pas uniquement que je veuille encourager cette belle relève culinaire, que non. J’y vais, bon an mal an, au moins une fois pas mois, et me berce de la complainte du vin.

Un seul reproche, et, M. Villedieu, il vous revient. Ce secret bien gardé ne l’est plus depuis que vous en avez fait l’éloge dans ces pages. Mais, cépagrâve, suffit maintenant de réserver si on veut une place le long des fenêtres.

Jean Boisjoli

Pourquoi toujours se limiter à l’Île de Montréal quand il existe plein de sympatiques restaurants sur la Rive-Sud sur lesquels nous ne lisons jamais de commentaires? J’attends depuis longtemps de lire une critique sur Bazz Java Jazz, rue Notre-Dame à St-Lambert. Un restaurant qui met en valeur les cuisines du monde ou le gibier a une place importante. Leur cuisine est inventive et raffinée, les desserts spectaculaires qui font oublier l’apport en calories. Et puis, ce qui n’est pas rien, on peut apporter notre vin.
Moi, cela ne me déplairait pas de vous faire connaître ce magnifique endroit.

Bonjour,

Avez-vous déjà mangé au restaurant DNA sur la rue Marguerite d’Youville ? Le midi le menu est à vingt dollars.

Bonjour monsieur,
J’ai déjà essayé quelques retaurants que vous avez suggérés et je n’ai pas été déçue.
Aujourd’hui, je vous propose une adresse que vous pourriez trouver insolite mais où je vais assez souvent et où je me régale régulièrement. Il s’agit du Festigoût, un entreprise d’économie sociale où le chef fait des merveilles à des prix défiant toute concurence. Que diriez-vous, par exemple, d’un confit de canard, oignon cipollini braisé et pommes de terre rissolées à 8,25$?
Essayer ce resto, c’est l’adopter pour toujours.
Bien à vous,
Francine Dorais

J’ai entendu parler en positif du Pyrus Bistronomique. Le nom est déjà sympathique, mélangeant le coté bistro et le gastronomique.
J’aimerais bien avoir votre avis sur cette nouvelle adresse, mais peut être n’attendrais je pas votre avis, pour y aller moi-même me faire ma propre idée !

Je sais, je sais, vous direz que je verse dans le banale, et peut-être même dans le cliché, mais depuis deux bonnes décennies, il m’est bien difficile de me passer, occasionnellement, du Café Cherrier et de son atmosphère de convivialité bon enfant, de sa gouaillerie chaleureuse… et de sa salade tiède de foies de volailles.

Jean Boisjoli

Bonjour Yanick,
Un petit boui-boui de rien avec quelques tables seulement, mais avec des gens charmants (une famille libanaise), aux coins de la rue Delorimier et du boulevard Gouin, près du parc nature de l’Ile de la Visitation, dans le nord de Montréal, où l’on mange les meilleurs shish-taouks en ville et d’excellentes pâtisseries maison : Pitabec.
Fermé les lundi et mardi.
Christiane Dupont

Un petit resto que j’aime beaucoup, rapide et excellent sur l’heure du diner est La Cuccina, sur St-Laurent. Les serveurs sont, en prime, très simpathiques !