Bien manger à Paris : un appel à tous

En commentaire à mon billet du 20 février, une lectrice, Danielle Foster, écrit qu’elle a « une belle semaine de vacances à Paris en avril » et me demande de lui suggérer « des restos sympathiques ».

Question difficile, puisqu’il y en a probablement des centaines qui pourraient répondre à la définition, répartis dans tous les arrondissements (ou presque) et à tous les prix (vraiment). Mais règle générale, à Paris comme partout, il faut éviter les quartiers à haute densité touristique : les prix y sont inversement proportionnels à la qualité, et je vous laisse deviner si ce sont les prix ou la qualité qui occupent le pôle élevé de l’équation…

Cette précaution étant prise, et avant d’y aller de mes propres suggestions, je vous demande à vous, lecteurs et lectrices, d’y aller de vos bonnes adresses en écrivant un commentaire à ce billet. Nul doute que Danielle Foster y trouvera son bonheur !

Pour ma part, je dirais qu’à Paris, on devrait essayer au moins deux choses.

Premièrement  – pour l’ambiance, le style, le service et le menu tout à fait parisiens -, j’aime les grandes brasseries : La Closerie des Lilas ou La Coupole, toutes deux de grandes classiques, ou encore Terminus Nord, en face de la gare du même nom. Ce n’est pas donné (rien ne l’est à Paris…), mais on y trouve les incontournables de ces endroits : poireaux vinaigrette, harengs pommes à l’huile, céleri rémoulade, choucroute, grillades et, bien sûr, le steak tartare, sans oublier de merveilleux plateaux de fruits de mers.

Deuxièmement, on peut avoir de bien agréables surprises dans les petits cafés qui, le midi, font restaurants. Pour l’ambiance, très parisienne elle aussi, et pour, non pas la carte, mais le ou les plats du jour  – quoi de mieux, je vous le demande, qu’un petit salé aux lentilles ? Si, en plus, le café-resto en question affiche des origines provinciales, on a de bien bonnes chances de trouver de bien bonnes choses dans son assiette.

Dans la même catégorie
6 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Bon petit resto coin Jean-Pierre Timbaud et rue des Trois Bornes dans le 11e: Aux Tables de Lafontaine. Formule midi 14 euros, soir 23 euros. 01 43 57 26 00

Un zèbre à Montmartre.
Petite bouffe sympa, chaque fois que je vais à Paris.. je me réserve une soirée pour ce petit bistro sans prétention.
Pas cher du tout… faut pas s’attendre à de la haute gastronomie, mais vous ne serez pas déçus.
http://unzebre.free.fr/

J’étais à Paris il y a deux semaines et ai apprécié la découverte de ZE Kitchen Galerie, rue des Grands-Augustins, dans le 5 ème ou 6 ème arrondissement.
Cuisine type franco-asiatique. Compter 35 euros le midi…

Quelques endroits sympas, que j’ai essayé et que j’ai trouvé agréable. Les plats raffinés et recherchés.
-Au 56 ème étage de la tour Montparnasse, restaurant le ciel de Paris (par beau temps, la vue sur Paris est magnifique!)
-Au Moulin vert, 34 bis, rue des plantes Paris 14°
– La brasserie du Printemps Haussmann, bd Haussmann( au 6ème étage du Printemps, sous une coupole magnifique!)

Cher M. Villedieu,
Comme vous arrivez à point! Enfin un endroit oû partager nos coups de coeur culinaires! Paris? Un resto? Si vous êtes capable de sortir du guide Michelin, vous apprécierez la qualité des produits et le génie de Jean-Paul, proprio et chef du Loulou de Bastille, rue Richard-Lenoir, près de la Bastille. Il fait un bloc de foie gras de canard rosé à point. Fabrique lui-même ses croissants. Et sa cave à vin ravira les vrais amateurs. Branché sur les petits producteurs, ceux qui savent encore faire du vin pour les amateurs et non pour une production industrielle, Jean-Paul sait humer le vent, pas celui de la mode mais celui des bons produits, des produits vrais! Avec sa dégaine à la Souchon et sa carte internationale personnalisée, il vaut le détour!