Bientôt des taxis sans chauffeurs?

Pendant que les chauffeurs de taxi tentent de contenir l’avancée d’Uber, une autre menace plane à l’horizon, si lointain soit-il: des taxis robotisés.

Art_de_vivreÀ compter de 2016, une cinquantaine de Japonais de la préfecture de Kanagawa, au sud de Tokyo, vont prendre part à un projet-pilote visant à tester l’efficacité de taxis… « sans pilotes », rapporte le Wall Street Journal.

Équipées de GPS, de radars ultra-perfectionnés, de caméras en stéréovision et d’autres gadgets, les voitures seront d’abord testées sur de courtes distances (3 km), essentiellement sur de grandes artères. Des préposés seront alors présents à bord, pour éviter tout accident, en cas de pépin.

Si les essais sont concluants, le service devrait être lancé à grande échelle en 2020 par son promoteur, Robot Taxi Inc., une coentreprise formée du fournisseur de services Internet DeNa et de ZMP, une société de robotique.

Même si ce n’est pas demain la veille que les chauffeurs de taxi de la planète devront songer à réorienter leur carrière, ces voitures sans chauffeurs ne tiennent pas pour autant de la science-fiction, et elles s’inscrivent dans une tendance à la robotisation automobile, rappelle Quartz.

Ainsi, les constructeurs Audi, Mercedes-Benz, Ford et Tesla, pour ne nommer que ceux-là, travaillent tous au développement de dispositifs de conduite assistée, alors que Google a récemment commencé à tester sa voiture sans chauffeur.

Pour sa part, Toyota a investi 50 millions de dollars américains dans la recherche sur les véhicules autonomes, en collaboration avec l’université de Stanford et le MIT.

Rappelons aussi qu’en juin dernier, un avion expérimental sans pilote a effectué ses premiers vols d’essai, dans l’État de New York, alors qu’en juillet, le Japon inaugurait son premier hôtel automatisé – ou presque…

 

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie