Bref éloge de la tomate

Cultivée presque partout sur la planète, la tomate se prête à tous les plaisirs gourmands, explique Yanick Villedieu.

Photo : iStockPhoto
Photo : iStockPhoto

Crue ou cuite. Fraîche, en conserve ou séchée. En quartiers, en tranches, en sauce ou en pâte. En salade ou en soupe. Farcie ou en tarte. En entrée ou en plat principal… La tomate s’apprête et se sert de mille et une façons — tapez « tomate » dans le site de Châtelaine et vous obtiendrez 1 560 résultats, qui dirigent vers presque autant de recettes ; dans celui de Ricardo Cuisine, vous trouverez 638 recettes.
Art_de_vivre
Cultivée presque partout sur la planète, la tomate se présente sous toutes sortes de couleurs, de formes et de variétés. De la grosse cœur de bœuf toute rouge à la petite téton de Vénus bien jaune en passant par la populaire Québec no 5, la classique italienne San Marzano ou la tomate cerise, l’amateur ne sait plus où donner de la papille.

D’autant plus que des variétés patrimoniales sortent de l’oubli. La plourde, par exemple : créée, dit-on, par un certain Aurélius Plourde, natif de Saint-Antonin-de-Kamouraska, elle est décrite, dans le catalogue de La société des plantes, comme une « grosse dodue, douce et généreuse, véritable récompense à la fin de l’été ». Ou encore la savignac, créée par le père Savignac dans la région de Joliette, qui donne un « fruit de grosseur moyenne, juteux et sucré », selon le catalogue des Jardins du Paysan.

Patrimoniale ou pas, la tomate se prête à tous les plaisirs gourmands — quoi de plus merveilleux, l’été, que de cueillir une tomate de jardin bien mûre, gorgée de jus et de soleil, et de la croquer sur place, nature ?

***

Tomate, tout simplement

La tomate est l’aliment « incontournable », écrit Anne Fortin dans le beau livre qu’elle vient de publier aux éditions Modus Vivendi sous le titre, tout simple, de Tomate.

livre tomate

Ketchup rouge, fougasse aux tomates avec raisin et chorizo, granité de tomates au gingembre et à la vodka, salade niçoise, poulet cacciatore, ailes de raie aux tomates, ratatouille, tatin de tomates et olives noires : les 70 recettes proposées par Anne Fortin (et fort joliment illustrées) sont la preuve que ce symbole de la cuisine de la Méditerranée est chez lui aussi sur les bords du Saint-Laurent.