Corée du Nord: après la pire croisière, l’hôtel le plus laid

Décidément, la Corée du Nord semble de plus en plus séduite par l’idée du tourisme, pour renflouer ses coffres vides. Après le récent lancement d’une croisière on ne peut plus rudimentaire, voilà que l’hôtel Ryugyong, dont on a entamé la construction il y a 24 ans, devrait finalement être inauguré en avril prochain.

Crédit: Pocketchef/Wikimedia/CC 3.0

Qualifié de « pire immeuble de l’histoire de l’humanité » par le magazine Esquire, ce gratte-ciel triangulaire en forme de fusée devait devenir le plus haut édifice du globe, avec ses 105 étages répartis sur 329 mètres.

Mais l’implosion de l’URSS, grand bailleur de fonds du projet, avait notamment contribué à mettre un frein aux ambitions de Kim Il-sung, « père de la nation » et promoteur de cet hôtel de Pyongyang, qui était jusqu’ici demeuré vide. Son ouverture coïncidera avec le 100e anniversaire de naissance de Kim Il-sung, le père de Kim Jong-il, qui a régné sur la Corée du Nord de 1948 à 1994.

En août dernier, la croisière inaugurale du Man Gyong Bong avait fait la manchette, tant par son degré de confort spartiate (plusieurs passagers dormaient sur des matelas étalés sur le sol, certains cabinets de toilette n’avaient pas d’eau, etc.) que par l’inhabituelle ouverture de ce pays, le plus reclus de la planète, à des journalistes étrangers.

Il y a quelques semaines, la section photo The Big Picture du Boston Globe présentait d’ailleurs une excellente galerie d’images croquées lors de cette croisière. Pour la parcourir, cliquez ici: c’est à voir absolument.

 

Laisser un commentaire