5 produits culturels pour les junkies d’adrénaline

Vous aimez vivre des émotions fortes… par procuration ? Ces suggestions culturelles sont pour vous !

Photo : Pixabay

DE NOTRE PARTENAIRELogo partenaire

 

Photo : D.R.

Le côté sombre du Web

Les récits obscurs vous fascinent, mais pas assez pour vous mettre à frayer avec le Web invisible ? Le balado québécois Distorsion y plonge pour vous et ramène les histoires les plus étranges (et bien réelles) de l’ère numérique. Les narrateurs, Émile Gauthier et Sébastien Lévesque, deux professionnels des communications et du marketing, mènent l’enquête et reviennent sur la chronologie des événements d’histoires criminelles vraies et autres conspirations. L’épisode no 32, sur la disparition de deux jeunes femmes dans la jungle du Panamá, est particulièrement haletant, mais en matière de suspense, vous avez l’embarras du choix, puisqu’il y a quatre saisons de Distorsion à vous mettre dans les oreilles.

 

Roman rentre-dedans

Dès la première page, l’auteur Kevin Lambert met à l’épreuve la tolérance du lecteur en lui envoyant une solide dose de sexe gai, aussi cru qu’explicite. Accrochez-vous, car son Querelle de Roberval nous brasse les mœurs, campant sa fiction sur fond de grève syndicale dans une scierie du Lac-Saint-Jean. Ça se trahit, ça s’affronte, ça jouit, ça gueule, ça fesse fort, bref, ça nous propulse à 200 km/h à l’autre bout du parc des Laurentides, accent en prime.

Querelle de Roberval, par Kevin Lambert, éditions Héliotrope, 288 pages, 2018.

 

 

Photo : Dark Tourist

Tourisme extrême

De la bulle protectrice de votre foyer, observez le journaliste David Farrier explorer les tréfonds les plus obscurs et grotesques du tourisme macabre. Pour la série documentaire Dark Tourist, il se soumet à des niveaux extrêmes de radiations dans la région de la préfecture de Fukushima, au Japon, se joint à une simulation de traversée illégale de la frontière américaine, participe à un rite vaudou, s’aventure dans une effroyable maison hantée où violence physique et psychologique attend les visiteurs. Et il entreprend le tout avec la naïveté du touriste qui a juste envie d’avoir du fun. Parfait pour les accros d’adrénaline de salon.

Dark Tourist (8 épisodes de 40 minutes), sur Netflix (traduit en français)

 

Photo : Musée des beaux-arts du Canada

Avenir inquiétant

L’impact environnemental des sept milliards d’habitants sur la terre se fait sentir et notre empreinte a même déterminé l’appellation de l’ère géologique actuelle : l’anthropocène. Anthropocène, c’est aussi le nom de la nouvelle exposition coup-de-poing du photographe Edward Burtynsky et des documentaristes Jennifer Baichwal et Nicholas de Pencier. À l’aide d’œuvres murales, de photos, de vidéos et d’installations en réalité augmentée de dépotoirs, de déforestation et de paysages inédits, le trio d’artistes canadiens illustre les répercussions qu’a notre mode de vie sur l’environnement. Sachant que les changements climatiques se produisent à une vitesse hautement plus rapide que prévu, le concept d’Anthropocène (qui est doublé d’un film, sorti en salle en octobre) ébranle les consciences par ces images aussi terrifiantes que majestueuses, et nous fait nous rendre compte que nous vivons de plus en plus sur la corde raide.

Anthropocène, à voir au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, jusqu’au 24 février 2019, ainsi qu’à l’Art Gallery of Ontario, à Toronto, jusqu’au 6 janvier 2019.

 

Photo : Échappe-toi

Prisonniers de l’histoire

Avec ses scénarios imprégnés de l’histoire de Montréal, l’aventure immersive Échappe-toi ajoute une touche d’intelligence à la tension ambiante, ce qui lui permet de se distinguer des autres jeux d’évasion, une activité qui jouit d’une grande popularité. Enfermés dans une salle, les joueurs ont 60 minutes top chrono pour résoudre un paquet d’énigmes afin de recouvrer leur liberté. L’antenne montréalaise d’Échappe-toi propose neuf jeux, dont Le trésor maudit d’Hochelaga : Le commencement, campé dans l’épave du bateau La Petite Hermine, de Jacques Cartier, alors que le maître de l’escroquerie dans Al-Patraz : Disparition promet de vous tenir en haleine.

 

Avec la Série 8, c’est l’adrénaline qui prend les commandes

Le style et la puissance prennent un nouveau virage avec la luxueuse BMW Série 8 Coupé. Son intérieur moderne et épuré au caractère sportif offre des matériaux de grande qualité ainsi que des technologies innovantes. Sa garde au sol réduite, la rigidité de toute la carrosserie ainsi que la suspension M adaptative vous assurent une tenue de route inégalée. Ajoutez à cela une esthétique extérieure irréprochable et un moteur 8 cylindres TwinPower Turbo de 4,4 litres, 523 chevaux et un couple de 553 lb-pi… et parions que vous aurez aussi le frisson.

Dans la même catégorie
1 commentaire
Les commentaires sont fermés.

Étrange que la Youtubeuse québécoise Victoria Charlton, qui fait également des vidéos donnant froid dans le dos, soit sur la photo avec les gars de Distorsion, mais que son nom ne soit mentionné nul part…