ITHQ : de la belle et bonne relève

Lundi soir, ils étaient cinq finissants de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) à recevoir une Bourse Françoise-Kayler leur permettant d’aller parfaire leurs connaissances dans de grands restaurants étoilés en France. Yanick Villedieu a eu la chance de goûter à leurs créations.

ITHQ Bourses FK 2014, dessert
Photo : Pierre Beauchemin, ITHQ

Quatre filles, un gars. Marina De Figueiredo, Pascaline Gouin, Florence Morrissette, Jessica Noël. Et Rafaël Combet. Ils étaient cinq, lundi soir, à recevoir l’une des Bourses Françoise-Kayler (du nom de la réputée critique gastronomique de La Presse, aujourd’hui disparue). Cinq parmi les 14 finissants du cours Formation supérieure en cuisine, de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ). Qui, toutes et tous, s’envoleront bientôt pour leur stage final, dans de grands restaurants étoilés français.

Art_de_vivreJ’aime toujours l’événement. Bien sûr, parce qu’on y déguste un délicieux repas préparé par les élèves en question — et l’édition 2014 n’a pas fait exception à la règle, des amuse-bouche aux desserts. Comment choisir, s’il le fallait (mais il ne le fallait heureusement pas), entre l’œuf de caille mimosa à la truffe, le maquereau mariné avec ricotta maison, le pétoncle juste saisi accompagné de boudin noir grillé (étonnant contraste, plat réussi), le pavé de veau de Charlevoix et sa déclinaison de betteraves, les fromages (corne de bique et tomme du Maréchal) et leurs accompagnements d’abricot, d’argousier, de poire et de noisettes, ou encore le très beau dessert (notre photo) de pommes en compote, pain d’épices moelleux et crémeux à l’érable ?

Mais si j’aime toujours ce grand dîner des Bourses Françoise-Kayler, c’est surtout parce qu’on y voit la relève à l’œuvre. Minutieuse, décidée, talentueuse, tout sourire au moment de la présentation de la brigade en salle, accompagnée de l’équipe de service et de sommellerie. Bref, de la belle et bonne relève, et c’est de bon augure pour tous les amateurs de belle et bonne cuisine.

* * *

À propos de Yanick Villedieu

Yanick Villedieu a effectué sa première incursion dans le monde du journalisme gastronomique en publiant, en 1999, un reportage sur les fromages du Québec dans le magazine L’actualité. Il anime le magazine scientifique radio Les Années lumière sur les ondes d’ICI Radio-Canada Première et publie régulièrement des articles sur la médecine et la science dans L’actualité, en plus d’y signer la chronique «Plaisirs gourmands». On peut le suivre sur Twitter : @yanickvilledieu.