Des boulets de béton pour assommer les passagers clandestins

La bonne idée. Les  chemins de fer indonésiens ont commencé à installer d’immenses portiques auxquels sont suspendus des boulets de béton, au bout d’autant de chaînes, à quelques centimètres des trains qui passent en-dessous. But de l’exercice: dissuader les – très nombreux – passagers clandestins qui prennent d’assaut le toit des wagons, à chaque jour.

Pour justifier son geste, Kereta Api (l’organisme indonésien qui gère les chemins de fer) affirme avoir tout essayé auparavant, de l’épandage d’huile à l’utilisation de molosses, en passant par un appel des imams à la dissuasion, lors de la prière du vendredi. De la sorte, Kereta Api espère également diminuer le nombre de personnes qui meurent électrocutées ou en tombant des trains, à chaque semaine. On parie combien que ce sera exactement l’inverse qui se produira?

Plus de détails sur Euronews et dans L’Express.

Les commentaires sont fermés.

Hmmm, c’est bizarre qu’au début du vidéo, ceux qui sont sur le toit des trains sont sur des trains électriques avec trolleys alors que les boulets de béton sont mis sur une ligne de chemin de fer avec locomotives diesel… et où il n’y a personne sur le toit. Ce stratagème ne peut pas fonctionner sur les lignes de trains électriques à cause des trolleys. Ça ressemble à une attrape…

Les plus populaires