Des gins à la mode locale

Nadia Fournier propose trois gins faits essentiellement d’ingrédients québécois.

1. Domaine Lafrance, Dandy Gin

Premier gin élaboré exclusivement avec des ingrédients québécois, le Dandy est issu d’une base d’eau-de-vie de pomme, de raisin et de poire. La fleur de pommier apporte une touche originale à ses parfums, jouant en subtilité aux côtés de la baie de genièvre, de l’angélique et d’une poignée d’aromates québécois. Frais et onctueux, il pourra être servi avec quelques glaçons.

13385827 ;  39,75 $

2. Cirka, Gin sauvage

Cette distillerie conçoit un gin inspiré de la forêt boréale et fait à partir d’une base de maïs. Une trentaine d’aromates, qui proviennent essentiellement du terroir québécois, s’ajoutent à la baie de genièvre. Ses saveurs intenses d’épices et de sapinage évoquent le temps des Fêtes.

13337631 ; 46,50 $

3. Oshlag, Gin Hibiscus

Le dernier-né de cette microdistillerie est un gin constitué à 98 % d’ingrédients du Québec. Fruit d’une distillation de maïs et de millet, ce gin tout rose est parfumé à la fleur d’hibiscus, au pamplemousse rose, au thé du Labrador, à la coriandre, à la racine d’iris et au genévrier. Un produit original à servir avec un soda tonique délicat, pour éviter de masquer la subtilité des arômes.

Importation privée : 34,45 $ les 500 ml

 

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

6 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Mme Fournier a omis le Piger Henricus, superbe gin de la Montérégie.

Je suis tout à fait d’accord avec vous Mme Langis. Le Piger Henricus a toute sa place dans ce «palmarès», d’autant plus qu’il est confectionné avec des herbes cultivées en bonne partie à Kamouraska par le semencier Patrice Fortier. C’est d’ailleurs M. Fortier qui a suggéré à l’équipe des Subversifs de filtrer le produit avec le panais : un goût surprenant, fort intéressant.
http://subversifs.ca/lessubversifs/piger_henricus_gin.php?lang=fr

Je comprends que cet article est consacré aux gins fait avec des ingrédients québécois. Cependant. le Dandy est un des gins les plus surévalués en ce moment sur le marché. Je n’ai peut-être pas les papilles et le nez de Mme Fournier mais, SVP mettez votre 40$ ailleurs. Pour ma part ce fût une expérience décevante qui tombe à plat peut importe la recette. Straight, sur glace ou avec tonic, il est plate. Logo joli par contre… Piper, Romeo’s, St-Laurent, Canopée, Cirka 375e de Montréal aux griottes et canneberges, même Ungava qui recule dans le palmarès vu l’abondance des nouvelles marques mais, qui demeure l’un des premiers a nous sortir des London Dry de ce monde,valent plusieurs fois le détour. Mais tout les goûts sont dans la nature alors, santé!

Il ne s’agit pas d’un top 3 mais bien une proposition de 3 produits. En ce sens, j’imagine qu’elle nous a proposé différents produits qui
ne sont pas nécessairement dans les
mêmes games. Je ne connais pas tous les gins québécois, mais la coqueluche du moment, le km 12, semble être le grand oublié. À moins que, justement, elle ait préféré donner un peu de visibilité aux autres.

Vous avez certainement oublié de parler de BeOrigin de la distillerie Vice et Vertu. Un produit de Québec en vente en SAQ. Délicieux.

Jai attendu un bon moment que le Dandy soit offert à la SAQ et honnêtement très décevant! Très fade. Vraiment rien de spécial.