Des policiers chinois patrouillent… en Italie

But de l’opération: rassurer et assister les nombreux touristes chinois qui y sont fréquemment la cible des pickpockets.

Un policier chinois (droite) sert la main d'un policier italien devant la cathédrale gothique de Milan, en Italie, le 3 mai 2016. (Photo: AP Photo/Antonio Calanni)
Un policier chinois (à droite) serre la main d’un policier italien devant la cathédrale gothique de Milan, en Italie, le 3 mai 2016. (Photo: AP Photo/Antonio Calanni)

Depuis le 3 mai, quatre agents de police venus de Chine patrouillent dans les hauts lieux touristiques de Rome et de Milan, rapporte The Guardian. But de l’opération: rassurer et assister les nombreux touristes chinois qui fréquentent ces deux villes et qui sont fréquemment la cible des pickpockets, car ils traînent souvent sur eux beaucoup d’argent liquide.

Le projet-pilote, d’une durée de deux semaines, coïncide avec une période de vacances en Chine. Les agents de l’Empire du Milieu, qui maîtrisent l’italien et l’anglais en plus du mandarin, patrouillent en compagnie de carabinieri (policiers) italiens.

Des patrouilles mixtes de ce genre existent déjà depuis 2008 en Europe. Ainsi, à Paris, l’été, on a vu des policiers français effectuer des rondes de surveillance avec des homologues allemands, belges, portugais, italiens ou roumains. Mais c’est la première fois que des villes font appel à des policiers venus de l’extérieur de l’Union européenne, souligne La Croix.

C’est à Paris que le projet de collaborer avec des agents chinois a d’abord failli voir le jour, poursuit le quotidien français. C’était en 2014, à la suite d’une vague de vols à la tire qui avait fait grand bruit sur les réseaux sociaux en Chine. Pour redorer sa réputation et rassurer les très dépensiers touristes chinois, que toutes les grandes capitales d’Europe cherchent à attirer, Paris avait envisagé la formule.

Pour l’heure, si l’expérience s’avère concluante à Rome et à Milan, d’autres patrouilles du même type pourraient apparaître en Italie… où pas moins de trois millions de Chinois se rendent déjà chaque année.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

3 commentaires
Les commentaires sont fermés.

Tiens…z’ont pas de pantalons de clowns eux?

Peut-être devrions-nous les engager au Québec? Seraient fort probablement plus efficaces et polis que les nôtres et payés moins cher.

J’ai eu la chance de visiter Rome. Bien que je savais que les pick pockets y sont légion, je me suis fait dérober à la gare Termini. Ils sont habiles et quand vous êtes ciblés il est trop tard. J’ai voulu porter plainte à la Police mais la Communauté religieuse qui accueillait des touristes m’a déconseillé de porter plainte. Il semblerait que la Police n’arrive pas à élucider ces plaintes et peut vous demander de vous présenter aux deux jours pour la poursuite de la plainte alors que tu prévois être là pour une semaine tu n’as pas de temps à perdre. Sinon Rome est une des plus belles villes que j’ai visité.

« Le peuple qui ressemble le plus au peuple italien est le peuple chinois. »

– Comte Sforza (ministre des Affaires étrangères d’Italie en 1920-21 et 1947-51).