Deux petits signes des temps

Le nouveauMarcotteJ’ai reçu coup sur coup, cette semaine, deux livres de cuisine qui sont peut-être autant de signes des temps. Ou, en fait, qui sont un même signe des temps : la tendance au cocooning gourmand  – peut-être pourrait-on dire au… cocooking.

Le premier de ces livres s’intitule, tout simplement, Petites recettes pour soirées douillettes. Il est publié chez Larousse. Ça sent bon les galettes de choux de Bruxelles et œufs pochés, le gigot d’agneau à la boulangère (parfumé au jambon de Parme et cuit sur pommes de terre tranchées), les petits pains à la poire, au lard et au roquefort, ou encore le moelleux au chocolat et aux amandes. Bref, de la bonne cuisine familiale, savoureuse et sans chichis.

Le deuxième livre vient d’ici. Il s’appelle Sexy, cuisiner pour deux (Flammarion Québec). Il est signé Louis-François Marcotte, dont on connaît les restos Simpléchic et Le Local et qui avait publié, chez le même éditeur, Simple et chic. Son nouveau livre marie habilement, et parfois en termes très directs, le coup de foudre et le coup de fourchette. Le premier chapitre propose des recettes pour le premier rendez-vous. Le chapitre suivant s’intitule « Ce soir, on score ». L’autre, « Petit-déjeuner du lendemain ». Mais, puisque tout s’émousse et s’assagit, on a prévu des recettes pour « briser la routine ».

L’auteur, bien sûr, ne propose pas ici de la cuisine familiale à proprement parler  – la famille devrait venir plus tard, si son livre tient toutes ses promesses. Il propose une cuisine stimulante et parfois coquine  – comme ce mini-burger d’agneau à la menthe « petit comme un baiser furtif » et qui « s’avale ni vu ni connu, laissant les mains assez blanches pour défaire un vêtement ».

C’est simple, appétissant, à servir éventuellement sur canapé. « La cuisine comme une arme de séduction massive », promet Louis-François Marcotte.

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie