Digital Detox: des vacances pour se détoxiquer de la technologie

Parmi tous les programmes où on propose telle ou telle cure de désintoxication après les abus des Fêtes, certains ne visent pas tant le foie que la foi en la technologie. C’est ainsi que l’archipel de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, dans les Caraïbes, vient de lancer Digital Detox, un forfait-vacances de détoxication technologique, rapporte Mashable.

L'île de Moustique, à Saint-Vincent-et-les Grenadines - Wikimedia/CC 3.0

Avant l’arrivée dans ce groupe de 32 îles – l’un des rares endroits quasi intacts de la zone caraïbe -, on fournit d’abord un petit guide [format lourd] pour bien se préparer à ces vacances hors-norme: repousser les dates de tombée au travail, oublier Hootsuite et autre programmes de gazouillis automatique, programmer sa télé pour enregistrer ses émissions favorites, etc.

Une fois sur place, les vacanciers sont évidemment priés de mettre en jachère leur iPhone, iPad, ordinateur portable, téléphone, téléviseurs et autres objets de la vie courante, en plus d’être conviés à éviter de surfer sur Internet, flâner sur Facebook ou gazouiller sur Twitter.

Pour ne pas craquer, un « coach de vie » est présent en tout temps, autant pour expliquer le programme que pour aider les clients à l’honorer, en leur proposant de s’adonner à la méditation, au yoga, à la danse, à l’écriture ou à la plongée, afin d’atteindre ultimement le nirvana de la relaxation.

L’idée de proposer de telles vacances est venue à la suite d’un sondage où 77 % des répondants ont estimé que le temps passé sans gadgets électroniques les rendrait meilleurs et améliorerait leurs relations interpersonnelles. En outre, 17 % d’entre eux ont déclaré que leurs résolutions du Nouvel An incluaient un voyage à l’étranger et la diminution de leur dépendance envers la technologie.

Bien que le forfait Digital Detox soit la résultante d’une intéressante approche de marketing, il n’est pas le premier à voir le jour: l’hôtel Hana-Maui, à Hawaii, proposerait des forfaits semblables à ceux de Saint-Vincent-et-les-Grenadines, alors que l’été dernier, une campagne lancée par Suisse Tourisme jouait sur les mêmes thèmes, par l’entremise d’une vidéo interactive particulièrement bien réalisée.

Enfin, même s’il est possible de vivre une telle expérience sans avoir à se payer de semblables forfaits, il y a fort à parier que ces derniers gagneront en popularité, au cours des prochaines années. Parce que les vacances, ça commence d’abord et avant tout dans la tête…

 

Laisser un commentaire

Bon article…

Très intéressant comme concept… Je crois que j’aurais besoin d’une –Digital Detox– 😉

Les plus populaires