Du hockey à la sauce indienne

Le hockey est populaire au point de frôler le dévouement religieux dans une région où l’on ne l’attendrait pas: le nord de l’Inde!

À plus de 3 000 m d’altitude, au milieu des montagnes himalayennes, le climat permet la pratique de sports sur glace deux mois par an. Même que, dans la province du Cachemire, on trouve depuis 1995 une ligue de hockey, le Ladakh Winter Sports Club (LWSC), qui regroupe des équipes représentant des régiments militaires indiens. Les parties se déroulent à Leh, capitale de 30 000 habitants du Ladakh, région surnommée «le petit Tibet» en raison de ses similitudes géographiques, religieuses et ethnologiques avec le Tibet.

Le hockey y a été introduit dans les années 1970 par des militaires à la recherche d’activités hivernales. L’armée est très présente dans la région, le Cachemire étant un territoire revendiqué par le Pakistan et l’Inde.

L’enthousiasme des participants et des spectateurs pourrait rappeler l’engouement des séries à Montréal, si ce n’était le manque d’oxygène à une si haute altitude et les paysages paradisiaques de la région.

Infos
Fermer
Plein écran

      Dans la même catégorie
      Boutique Voir & L'actualité

      Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie

      2 commentaires
      Les commentaires sont fermés.

      Salut Frédéric,

      Content de voir un compatriote porter les jambières au Ladakh, une position encore négligée par la relève locale!

      J’y suis moi-même allé deux fois avec The Hockey Foundation, tu connais?

      Au plaisir,

      Bonjour Alex,
      Merci beaucoup de ton commentaire! Content également de voir des compatriotes québécois visiter ce magnifique coin de pays qu’est le Ladakh.
      Je ne connais pas The Hockey Foundation mais j’y jette un coup d’oeil à l’instant, bravo de ton implication!

      Frédéric