Je déteste quand les gens m’appellent plutôt que de me texter. Comment leur expliquer qu’il s’agit d’un faux pas ?

Je m’appelle Mathieu Charlebois et chaque mois, je réponds à vos grands questionnements existentiels.

Illustration : Stéphanie Aubin

Pendant plus d’un siècle, faire voyager une voix sur des kilomètres a été vu comme ce que c’est : un miracle. Maintenant que cette technologie miraculeuse est accessible au creux de la main en tout temps, il a été décidé que l’appel téléphonique est la pire idée qui soit. L’écriture, ont décrété les moins de 40 ans, y a que ça de vrai.

Haaaaa, l’écriture. Ce mode de communication où on prend 10 minutes pour formuler ce qu’on aurait pu dire à voix haute en 30 secondes, où les intentions ne sont jamais claires, où le sarcasme est toujours bien compris (sarcasme !) et où il faut attendre 10 autres minutes pour que celui qui nous répond exprime ce qu’il aurait pu dire en 30 secondes. Y a que ça de vrai.

Vous voulez expliquer aux gens qui vous appellent qu’ils font un « faux pas » ? Commencez plutôt par m’expliquer pourquoi vous pensez qu’on devrait vivre comme à l’époque des télégrammes et des pigeons voyageurs.

Depuis que nous nous sommes tous mis à faire des crises d’anxiété juste à l’idée de devoir dire « Oui, allô ? », nous vivons collectivement dans un genre de cauchemar organisationnel, où des choses simples se règlent péniblement à coups de discussions de groupe où on s’échange 45 messages confus plutôt que de s’appeler. Absurde !

Il est temps d’entendre l’appel de la raison. Ou le brrrrr brrrrr de la raison, si notre téléphone est en mode vibration.

Parlons plutôt d’un vrai faux pas, d’un fléau qui s’est intensifié avec la COVID-19 : l’appel vidéo sans avertissement ! Oui, papa, j’ai envie de jaser avec toi. Oui, sœurette, je veux voir le dessin de la nièce. Mais un appel vidéo, ça se prévoit. Un message qui demande « Es-tu libre dans 15 minutes ? », c’est la moindre des choses. À moins que vous teniez à me voir dépeigné et en bobettes. Personnellement, je n’y tiens pas.

J’écoute une série avec ma conjointe, mais elle n’a jamais le temps de la suivre. Puis-je prendre de l’avance sans le lui dire ?

Vous pouvez bien jeter un œil au prochain épisode. Puis aux cinq suivants, parce que pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Vous pourrez ensuite faire semblant d’être surpris quand vous verrez le frère du roi trahir le maître des dragons pour la deuxième fois. Mais vos talents d’acteur sont-ils aussi impressionnants que vous le croyez ? Chaque revirement de situation comporte le risque d’être démasqué.

Dans un couple, il n’existe pas de petit mensonge. Toute entorse à la vérité est une faille dans la confiance qui risque de se transformer un jour en canyon prêt à avaler votre relation, comme le dragon dans la finale de la saison 3. Désolé pour le divulgâcheur.

Laisser un commentaire

Heureusement, personne ne connaît mon numéro de cellulaire. Moi, ce qui me surprend toujours, c’est que les gens s’excusent pour ne pas avoir répondu Immédiatement à mon courriel.

Répondre
Les plus populaires