Jouer à la guerre pour le climat

Des scientifiques vulgarisent les enjeux climatiques en jouant à des jeux vidéos, et un emploi à ne rien faire dans une gare suédoise. 

Photo : D.R.

Pour sensibiliser le public aux changements climatiques, le chercheur américain Henri Drake a choisi un moyen étonnant : le jeu de tir Fortnite.

Ce doctorant en océanographie au MIT a fondé Climate Gamers, un groupe de scientifiques qui diffuse deux fois par semaine ses séances de jeu en direct sur le Web. Lorsque l’attention des chercheurs n’est pas accaparée par une fusillade, ils vulgarisent les enjeux climatiques et répondent aux questions des internautes en direct. D’autres titres sont parfois à l’honneur, dont la dernière extension du jeu de stratégie Civilisation VI, où les changements climatiques sont au cœur de l’action.

La vidéo la plus regardée de Climate Gamers compte plus de 7 300 vues. En comparaison des joueurs de Fortnite les plus populaires sur YouTube, c’est très peu. Mais par rapport à la portée des études publiées par les chercheurs du groupe, c’est énorme. (Marc-André Sabourin)

* * *

(Illustration : Stéphanie Aubin)

Payé à ne rien faire

Un duo d’artistes offrira à partir de 2025 un emploi dans une gare suédoise. La tâche ? À part pointer le matin et à la fin de la journée… rien. Ou plutôt, ce qu’il plaira de faire à l’employé, qui conservera son emploi aussi longtemps qu’il le désirera. Le salaire (équivalent à celui d’un fonctionnaire) proviendra de l’investissement des bourses reçues pour créer cette expérience, qui se veut une réflexion sur le travail dans le monde moderne. (Claudine St-Germain)

Dans la même catégorie
Boutique Voir & L'actualité

Obtenez jusqu’à 40% de plus pour votre prochaine sortie