La suggestion de la semaine : une IPA gaspésienne, parfaite pour l’été

Étonnamment désaltérante malgré ses 7 % d’alcool, l’India Pale Ale (IPA) de la microbrasserie Pit Caribou laisse en bouche de bons goûts de fleurs blanches et d’écorce d’agrumes.

ipa

Pit Caribou, IPA américaine

Chaque année, à l’occasion de la Fête nationale, les recommandations de produits du terroir québécois abondent sur toutes les tribunes. On boit local l’instant d’une journée, puis on retourne à nos vieilles habitudes. Et si, cette année, on maintenait nos résolutions de la Saint-Jean pendant tout l’été ?
Art_de_vivre

C’est le défi que propose la nutritionniste Julie Aubé dans son blogue : boire 100 % québécois, depuis la Fête nationale jusqu’à la fête du Travail (le 7 septembre). Son initiative s’ajoute à celle des frères Atman, qui invitent eux aussi leurs fans à boire local sur leur site La Décapsule.

Cet été, redécouvrez le charme fruité d’un Maréchal Foch en macération carbonique, la vitalité d’un seyval effervescent ou d’un cidre rosé, la singularité d’un hydromel de la ferme apicole Desrochers ou d’une crème de cassis de Monna et filles, la délicieuse salinité d’une bière blonde des Îles-de-la-Madeleine… Les options sont nombreuses et les occasions, j’en suis sûre, le seront tout autant. En terrasse, à table comme à l’apéro, mettez le Québec dans votre verre !

Trève de vin, cette semaine. J’en raffole, mais je ne suis ni sectaire ni monomanique. Pour dire vrai, je n’ai jamais bu autant de bière que depuis que je fréquente le vin de façon professionnelle. Et par une journée chaude d’été, rien pour moi n’égale le plaisir d’une bière bien goûteuse et désaltérante, comme une IPA (India Pale Ale). Ce type de bière contient traditionnellement plus de houblon que les autres ales, ce qui lui permettait de mieux se conserver durant le long voyage jusqu’en Inde, où elle étanchait la soif des troupes coloniales britanniques.

Parfait exemple d’IPA moderne, à la mode américaine, celle de la microbrasserie gaspésienne Pit Caribou déploie en bouche de bons goûts de fleurs blanches et d’écorce d’agrumes, des saveurs couronnées par une amertume noble. Une bière racée, ample en bouche et étonnamment désaltérante, malgré ses 7 % d’alcool.

Bon début d’été à tous !

.     .     .

D’autres suggestions :

Le vin de la semaine : un blanc pour papa >>
Le vin de la semaine : un grec déconcertant, mais hautement séduisant >>
Le vin de la semaine : un chinon parfait avec les grillades sur le barbecue >>
Le vin de la semaine : un portugais juteux et gourmand >>
Le vin de la semaine : un blanc grec léger comme une plume >>

La suggestion de la semaine : un cidre pour la fête des Mères ! >>

Le vin de la semaine : un rosé gorgé de soleil et bio ! >>

Le vin de la semaine : un rouge nature qui se boit sans soif >>

Le vin de la semaine : un blanc pour une bonne cause >>

Le vin de la semaine : un rouge printanier et festif ! >>
Le vin de la semaine : un grenache pour les becs sucrés >>

Le vin de la semaine : un piémontais fort en caractère >>

Le vin de la semaine : un beaujolais biologique et raffiné >>

Le vin de la semaine : un dolcetto «simplement dé-li-cieux» ! >>

Le vin de la semaine : un vin de montagne, blanc et vibrant >>
Le vin de la semaine : un rouge nerveux et hyper digeste >>
Le vin de la semaine : un bon vin rouge de Sicile, gorgé de soleil et réconfortant >>
Le vin de la semaine : un rouge espagnol hors norme, pour tant de raisons >>

 

Les commentaires sont fermés.

Wow! Une petite cronique sur une bière québécoise!
Bravo et merci.
Allez, embarquer à bord du bateau et suivez la vague!
On en veut d’autres!
Mes suggestions personnelles dans le style « IPA américaine » :
– Yakima, Le Castor (en fût et en bouteille 660 ml;
– Moralité, Dieu du ciel! (en fût et en bouteille 341 ml);
– IPA américaine, l’Hermite (en fût seulement).
Santé!