L’Apple Watch en voyage : utile ou superflue ?

L’Apple Watch n’est même pas encore lancée que déjà, on entrevoit plusieurs fonctions utiles aux voyageurs. Le blogueur Gary Lawrence les présente.

apple-watch-again
Photo : Apple Canada

L’Apple Watch n’est même pas encore lancée que, déjà, on entrevoit plusieurs fonctions utiles aux voyageurs.
Art_de_vivre

Outre sa capacité à gérer des courriels, effectuer une recherche ou envoyer des textos en mode vocal (avec Siri) et passer des coups de fil (grâce au micro et au haut-parleur intégrés), la montre permettra de suivre les aléas de la météo, mais aussi la progression des déplacements en cours.

C’est cependant avec les applications, certaines disponibles et d’autres à venir, qu’elle risque de se montrer encore plus utile — mais peut-être pas plus que ne l’est un iPhone, se demande-t-on dans l’hebdo spécialisé TourMag.

Cela dit, avec l’application mise au point par Expedia, on pourra notamment connaître les infos sur son vol et son hôtel en quelques tapotements du doigt, et recevoir des notifications si un changement de porte ou un retard survient, explique Condé Nast Traveler.

Avec une appli conçue par American Airlines, l’Apple Watch avertira le voyageur qu’il est temps de partir pour l’aéroport, au moment opportun, avant de lui faciliter la vie pour l’enregistrement et lui montrer la voie à suivre pour gagner la bonne porte d’embarquement.

Grâce à Passbook, il sera aussi possible de franchir les points de contrôle de sécurité des aéroports avec un simple code QR en guise de carte d’embarquement.

Avec l’application d’Easyjet, la progression du vol s’affichera en temps réel au petit écran, avant que soient fournies des informations sur le taux de change à destination, entre autres choses, rapporte Linternaute.

L’appli Uber permettra pour sa part de retenir les services d’un chauffeur, avec envoi de sa photo et de celle de son véhicule.

En utilisant d’autres applications, on pourra aussi payer à la réception des hôtels Ritz-Carlton, Renaissance et Marriott via Apple Pay, activer le traducteur Translator d’Intercontinental et ouvrir la porte de sa chambre aux hôtels Starwood.

Du reste, TripAdvisor, Open Table (pour les gourmets voyageurs) et CityMapper (pour trouver son chemin ou le bon transport en commun en ville) ont également conçu des applis pour l’Apple Watch, tout comme c’est le cas de Honeywell, qui permet de surveiller à distance sa résidence, et de BMW, pour retrouver sa voiture garée, indique Travel & Leisure.

Reste à savoir jusqu’où tous ces services se démarqueront de ceux déjà offerts sur l’iPhone — lequel devra, faut-il le rappeler, être utilisé parallèlement à l’Apple Watch pour bon nombre de ces fonctionnalités.

* * *

À propos de Gary Lawrence

Journaliste indépendant, Gary Lawrence a foulé le sol des sept continents de la planète et de plus de 90 pays. Ex-rédacteur en chef d’un magazine spécialisé en tourisme, il a aussi été rédacteur en chef francophone d’un service de presse touristique et a signé à ce jour des centaines d’articles portant sur les voyages, dont bon nombre dans L’actualité. On peut le suivre sur Facebook et sur Twitter : @LawrenceGary.

Les commentaires sont fermés.

La limite pour les grands voyageurs c’est que toutes ces fonctionnalités utiles ne sont disponibles qu’avec une connexion Internet. Or en voyage à l’étranger on ne passe pas son temps sur la 4G et lorsqu’on a la WI-Fi on sort carrément son iPhone voir son iPad… #tourdumad

il faut que je charge aussi ma montre, le marketing fort peut vendre des frigidaires au po^le nord