Le vin de la semaine: le Rhône, accessible et abordable

Histoire de vous aider à commencer l’année en douceur, Nadia Fournier vous recommande, tout au long du mois de janvier, ses coups de cœur à moins de 15 dollars.

Photo : Nadia Fournier

Bonpas, Ventoux 2015, Grande Réserve des Challières
331090   11,95 $

Le vignoble de la vallée du Rhône est scindé en deux zones distinctes : le sud et le nord. Le Rhône méridional, avec son climat chaud et le souffle constant du mistral, est la source de 90 % de la production de vin de la région. C’est un jardin fertile où s’épanouissent sous le soleil le grenache noir et une foule d’autres cépages, entourés de la garrigue et des oliviers.

C’est cette expression solaire et chaleureuse qu’on retrouve dans ce vin du Ventoux, composé de grenache et de syrah. Joufflu et gourmand, souple sans toutefois manquer de substance, et relevé de bons goûts d’olives noires, de cerise et de fines herbes. Un autre très bon vin des soirs de semaine.

Les commentaires sont fermés.

Effectivement, un des meilleurs rouges à ce prix (il faut admettre qu’il n’y en a pas beaucoup de recommendables sous la barre des $12…)

Ce vin a toujours fait partie de mes « beaux, bons et pas chers ».

Mais goûté côte à côte avec le Minervois Château de Gourgazaud (12,50 $) lors d’une soirée de bridge d’avant Noël, j’ai eu une nette préférence pour ce dernier.

Ceci dit sans déprécier le Ventoux pour autant.